dimanche 25 février 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La seconde phase de démolition sera lancée demain
Oran en guerre contre les constructions illicites Abonnez-vous au flux RSS des articles

25 juin 2012
11:09
0 commentaire Éradiquer l'ensemble des bidonvilles à la fin 2013

Les pouvoirs publics semblent fermement décidés à en finir définitivement avec les constructions illicites qui ceinturent complètement la ville d’Oran et ses environs. 

 

En effet, l’opération de démolition des habitations illicites lancée il y a un mois sera, selon des sources crédibles,  reconduite demain Mardi à travers les secteurs urbains Ibn Sina ou plusieurs habitations ont été identifiées, 20 constructions illicites disséminées à travers le secteur urbain de Sidi El Houari, six habitations au quartier de Raz El Ain et dix autres au quartier des Planteurs sur les hauteurs du mont Murdjadjo. Elle se poursuivra, selon nos informations, tout au long des journées de mercredi et jeudi.

Pour rappel, l’opération menée il y a un mois a conduit à la démolition, dans un premier temps, de 19 habitations à « Kouchet El Djir » au quartier dit «Toro», 30 autres à la ferme dite «Khemisti» au secteur urbain de Bouamama et plus de 80 constructions illicites au quartier d’El Barki. Des opérations qui ont, pour rappel, provoquées des heurts avec les forces de l’ordre.  

Selon nos sources, toutes les daïras et communes de la wilaya seront touchées par cette opération. Plusieurs sites sont identifiés où des citoyens, en toute impunité, se sont accaparés des sites et des assiettes foncières pour ériger des bidonvilles,  à l’instar de la daïra d’Arzew qui cumule 850 habitations illicites réparties sur des bidonvilles implantés au niveau de la façade maritime de Cap Carbon, Oued Zabana, Hai Gourin et El Mohgoun qui seront rasés incessamment. 

Selon un rapport de la commission de l’aménagement urbain et de l’équipement de l’Assemblée populaire de wilaya, 155 bidonvilles ont été recensés à travers les différentes communes de la wilaya. Elles font apparaître que pas moins de 32 bidonvilles ont été recensés dans la seule commune d’Oran regroupant entre 8.000 et 9.000 constructions illicites et maisons de fortune. Le plus grand nombre de constructions illicites a été recensé au niveau des communes de Sidi Chahmi, Es Sènia et Hai Bouâmama (ex- El Hassi). Ceci étant dit, selon les responsables locaux, la guerre aux bidonvilles à Oran sera non seulement poursuivie, mais renforcée davantage, pour redonner à la wilaya l’image d’une destination touristique par excellence. Un engagement qui devra se traduire par l’éradication totale et définitive des «poches de pauvreté» vers la fin 2013.                           

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
19déc. 2017

Plus de 40 mille constructions illicites ceinturent Oran

12oct. 2015

Relogement à Alger Évacuation totale du bidonville Erramli

09déc. 2013

Logement Plus de 60 000 habitations précaires à Alger

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.