lundi 22 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Littoral Ouest
Neuf ZET sans PDAU à ce jour Abonnez-vous au flux RSS des articles

11 mars 2015
12:36
0 commentaire Extension sauvage de l’urbanisation

Les saisons estivales à l’ouest du pays se succèdent et se caractérisent annuellement par des rushs d’estivants de plus en plus importants sans pour autant enregistrer d’amélioration notable en termes d’infrastructures d’accueil. 

 

En effet, le littoral Ouest, 27 ans après avoir créé les neuf zones d’extension touristiques (ZET) en l’occurrence «Madagh I et II, Cap Blanc, Cap Falcon, Ain Franine, Kristel, Cap Carbon, Mers El Hadjadj et les Andalouses», reste à ce jour sans Plan de Développement et d’Aménagement Urbain (PDAU). Certaines d’entre-elles ont été envahies par les constructions et les extensions illicites et le bétonnage intempestif.

Le meilleur exemple demeure incontestablement la ZET de Cap Carbon à Arzew qui d’ailleurs sera, selon nos sources, déclassée car envahie totalement par une urbanisation anarchique et incontrôlée. L’on saura qu’une commission interministérielle s’était déplacée sur place et aurait constaté que 99% des terrains ont été occupés. Il ne restait plus d’assiettes foncières susceptibles d’accueillir un quelconque projet touristique.

Ceci étant dit, les réserves foncières à travers le littoral Ouest sont estimées à 1 700 hectares, mais restent, selon nos sources, « à la merci des prédateurs du foncier si aucune mesure urgente n’est prise».

A la fin de l’année 2014, la direction du tourisme avait lancée deux études d’aménagement des zones d’Ain Franine et de Mers El Hadjadj, pour un montant estimé à 6,6 millions de dinars, confiées à l’Agence nationale du développement du tourisme. La troisième phase des deux études a été bouclée et le dossier se trouve actuellement au niveau de l’APW d’Oran pour sa validation.

L’on apprendra, une fois les accords de l’APW et du ministère du tourisme acquis, débutera alors l’opération de la réalisation des cahiers des charges, du lancement des avis d’appel d’offres pour l’investissement, etc.,... ce qui mettra définitivement ses deux zones à l’abri des convoitises.   

Saou Boudjemâa

Sur le même sujet
26déc. 2017

Tourisme: 56 000 hectares attendent investissement

29juin 2015

Plan d’aménagement touristique à Oran La deuxième phase lancée incessamment

02févr. 2013

Mostaganem 220 milliards pour l’aménagement de huit zones d’activités

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.