vendredi 24 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Sécurité sociale
6 milliards de DA de créances de la Cnas à Béjaia Abonnez-vous au flux RSS des articles

31 mai 2015
18:16
0 commentaire Un montant jugé excessivement élevé par El Ghazi

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a effectué, aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Béjaïa. Et le volet Sécurité sociale s’est taillé la part du lion. Ainsi, lorsqu’il s’est rendu à la CNAS d’Ihaddadene, un bilan lui a été présenté. Le ministre apprend que cet organisme détient quelque 6 milliards de dinars de créances auprès des organismes publics, un montant jugé excessivement élevé.

 

On a appris en outre que durant l’exercice en cours, le nombre d’assurés sociaux affiliés à la CNAS a atteint les 431 252 salariés. Le nombre d’adhérents actifs CASNOS est de 65 840 dont 30 418 cotisants à jour auprès du même organisme. Le ministre a enregistré avec regret le nombre réduit de médecins conventionnés à la CNAS à Bejaia. Sur les 157 généralistes seulement 29 y ont conventionnés. Chez les spécialistes, c’est encore plus grave : sur les 216 spécialistes seulement deux y sont conventionnés avec la CNAS. Ce qui risque de compliquer la tâche de son département de mettre en place cette politique publique en matière de santé et pour la mise à jour de la carte Chifa.

Sur ce point précis, le ministre a procédé officiellement au lancement de la mise à jour de la carte Chifa à distance avec des pharmacies et des médecins conventionnés avec la CNAS. On apprend que quelque 10 600 pharmacies et 3000 médecins y sont conventionnés au niveau national. Le but étant de faciliter et d’améliorer les services et éviter le déplacement pour les usagers. A Béjaïa, ils sont 300 000 bénéficiaires de la carte chiffa, indiquera-t-on.

En effet, Mohamed El Ghazi a procédé à la mise en place officielle de la nouvelle organisation des structures locales de la caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS), notamment les agences de wilaya qui, désormais, dépendent directement de leur direction générale, sise à Alger. Quant aux agences régionales, qui avaient le contrôle des activités des agences de wilaya, continueront à exercer les missions qui leur sont conférées jusqu’à la mise en place de l’ensemble des agences de wilaya, qui doit intervenir dans un délai ne dépassant pas une année, et ce, conformément aux dispositions de l’arrêté du 15 janvier 2015 fixant l’organisation interne de la CASNOS, publié dans le journal officiel n°17 du 5 avril 2015.

Cette nouvelle organisation permettra à la CASNOS une meilleure maitrise de la gestion et de la coordination des activités des structures locales, et surtout plus de proximité en améliorant sensiblement les différentes prestations de services de cet organisme, a expliqué M. El Ghazi lors de sa visite, ce matin, au siège de la CASNOS de Béjaïa.

Par ailleurs, l’on a appris que les différents dispositifs d’emploi ont permis quelque 17 726 placements à Bejaia, dont 6083 depuis le début de l’année en cours. Au niveau de l’ANSEJ, quelque 365 projets ont été lancés. Lesquels projets doivent créer 790 postes d’emploi. Et le taux de remboursement des prêts accordés aux jeunes promoteurs avoisine les 70 %, a-t-on appris de l’antenne locale de l’ANSEJ. Et au niveau de la CNAC, il y a eu 161 projets lancés en cette année 2015. Le point négatif, relevé au cours de cette visite ministérielle, concerne les locaux commerciaux, qui accusent un retard, jugé injustifié. Sur les 5 200 locaux commerciaux, un peu plus de la moitié a été distribué, soit 2962 locaux.

Salim Aït-Sadi

Sur le même sujet
11janv. 2016

La Casnos a engrangé 10 milliards DA

30mars 2015

Selon le DG de la caisse «La CASNOS compte seulement 600 000 cotisants»

27nov. 2012

Nouveau dispositif pour les entreprises Les employés seront déclarés à distance

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.