dimanche 22 avril 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

début du vote dans les bureaux itinérants à travers le Sud Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 avril 2014
10:17

Les populations des wilayas du Sud, vivant en zones nomades et enclavées, ont commencé à voter, lundi matin, au niveau des bureaux itinérants mis à leur disposition pour élire leur candidat en lice pour la présidentielle du 17 avril, et ce en présence de représentants des candidats.

L’opération de vote, avancée réglementairement de 72 heures avant le scrutin pour certains bureaux itinérants prévus pour les régions éloignées, a débuté dans des conditions normales à travers les 46 bureaux itinérants mobilisés par les directions de la réglementation et des affaires générales (DRAG) des wilayas de Ouargla, Illizi, Tamanrasset et Tindouf.

Tous les moyens humains et matériels nécessaires ont été réunis pour permettre aux électeurs d’accomplir leur devoir électoral dans de bonnes conditions.

Les caravanes de bureaux itinérants qui se sont ébranlées dimanche des wilayas précitées devront sillonner les zones enclavées disséminées à travers les territoires de ces wilayas à la rencontre des électeurs portés sur leurs listes, en vue de leur permettre d’accomplir leur devoir électoral et de se prononcer sur leur favori parmi les six candidats en lice pour la présidentielle de 2014.

Dans la wilaya de Ouargla, le vote pour cette présidentielle a débuté lundi au niveau de deux bureaux itinérants désignés pour la commune frontalière d’El-Borma (Berrekaiez et Rhourd El-Baguel), qui comptent 1.243 inscrits sur leurs listes électorales, ont indiqué les responsables de la wilaya.

Onze bureaux itinérants sont également mobilisés dans la wilaya d’Illizi, pour sillonner, 72 heures avant le scrutin dans le reste du pays, les zones reculées à la rencontre de leurs 4.886 électeurs, dont 1.562 électrices, a indiqué le DRAG d’Illizi.

M. Boubekeur Chaieb a fait savoir que de ces bureaux itinérants sont encadrés par 77 agents et 22 représentants des candidats. Cinq (5) bureaux ont été retenus pour la commune de Djanet, quatre (4) pour celle de Bordj El-Haouès et deux (2) autres pour la commune de Bordj Omar Driss.

Selon le même responsable, 34.506 électeurs sont inscrits sur le fichier électoral de la wilaya d’Illizi, répartis sur 92 bureaux de vote fixes et itinérants.

Concernant la wilaya de Tindouf, le vote a débuté au niveau de 11 bureaux itinérants comptant un corps électoral de 8.400 inscrits, à travers les territoires des communes de Tindouf et Oum-Laâssel, encadrés par 55 agents, en présence des représentants des candidats en lice, a indiqué le DRAG de Tindouf.

Sept (7) de ces bureaux itinérants ont été retenus pour la commune d’Oum-Laâssel et les zones qui lui sont rattachées (Oum-Laâssel, Hassi Mounir, Ahouaouich, Bouokba, Oued El-Khereb, Hassi El-Beida et Oued Talh) et quatre (4) autres bureaux itinérants pour les électeurs des régions de Tindouf qui comprend également les zones de Hassi Ennagua, Djebilet, Chenachène et Tafagoumt.

Dans l’extrême Sud du pays, Tamanrasset, l’opération de vote pour l’élection présidentielle du 17 avril a débuté, 72 heures avant le scrutin au niveau national, au niveau de 22 bureaux itinérants, sur les 34 bureaux itinérants prévus dans cette wilaya pour cette échéance électorale.

Les électeurs des régions enclavées de la commune de Tamanrasset qui compte sept (7) bureaux itinérants ont commencé à accomplir leur devoir électoral dans des conditions normales pour choisir leurs candidats en lice pour ces présidentielles.

Les caravanes de bureaux itinérants sillonneront les zones éparses sur le territoire de la commune du chef lieu de wilaya, dont les zones d’Amsel, Tiguenaouinine, Iffeg, Ighrembit, Tihefet, Indelegh et Tihaouhaout, a indiqué le DRAG, M. Mustapha Boussouar.

Le même responsable a fait part de la désignation de quatre (4) bureaux itinérants pour la région d’Idelès, et autant d’autres pour In-M’guel, deux (2) bureaux itinérants pour la commune de In-Salah, deux (2) pour la région éloignée de Tazrouk, deux (2) pour celle de Tit, un (1) autre pour la région frontalière de Tin-Zaouatine.

Source APS

Sur le même sujet
14avril 2014

Élection à travers les bureaux itinérants dans le Sud 30 mille électeurs risquent d’être privés de vote

18nov. 2017

Locales 2017: départ du premier bureau itinérant vers Tindouf

01mai 2017

Législatives 2017: les nomades de Nâama commencent à voter

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.