vendredi 26 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Il s’est déplacé en personne au Conseil constitutionnel
Bouteflika officialise sa candidature Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 mars 2014
16:01
Diaporama : il y  a 9 images 0 commentaire Le président signant la déclaration sur l’honneur. Cliquez sur la photo pour lancer le diaporama

Le candidat Bouteflika a fait son apparition quelques heures après l’arrivé du convoi de véhicules transportant des dizaines de cartons dans lesquels sont rangés plus de quatre millions de signatures. Il était à bord d’une Bmw noire et ce n’est qu’à sa sortie que nous avons pu l’apercevoir salué de la main les journalistes qui étaient présents sur place. La presse étant obligée de stationner un peu à l’écart, nous n’avons pas pu voir qui l’accompagne.

Il était 14h 59 quand un convoi d’une dizaine de véhicules est arrivé devant le Conseil Constitutionnel pour déposer le dossier de candidature du président candidat Abdelaziz Bouteflika comportant plus de  quatre millions de signatures des citoyens collectés à travers tout le territoire national.     

Le chiffre avancé reste approximatif et, est donné pour plus important encore. La cellule de communication s’est réservée ce matin à communiquer le nombre exact des signatures estimant qu’il appartient au Conseil Constitutionnel de communiquer le chiffre. Les alentours de cette institution étaient pris d’assaut par la presse nationale dés les premières heures de la journée pour arracher un cliché du président lors de son déplacement pour le dépôt du dossier.

Ce matin au siège de la permanence où est établi le comité chargé de la communication, la mise en carton des formulaires était encore en cours. Le staff renforcé par des sympathisants venus des autres organisations et partis soutenant la candidature du président comptait, recomptait et emballait les cartons avant de les charger dans les véhicules stationnés tout au long de cette ruelle de Hydra.

La coordination nationale des comités de soutien à la candidature du président à ce quatrième mandat réceptionnait encore jusqu’à hier, tard dans la journée, les signatures parvenues des wilayas du pays. On nous apprend sur place que le FLN a collecté à lui seul, un million de signatures. Deux autres chefs de partis qui s’étaient exprimés pour une candidature à cette élection se sont désistés de leurs signatures au profit de Bouteflika en les remettant à la coordination nationale.  

Notons enfin, que le climat devant le Conseil Constitutionnel était plutôt serein, la presse n’a pas été empêchée de faire son travail, malgré le dispositif de sécurité stationné sur place. Ali Belhadj a, par ailleurs, fait des siennes en tentant de créer de l’agitation, pancarte à la main sur laquelle on peut lire, «le Conseil constitutionnelle n'est qu'un instrument entre les mains de celui qui l'a désigné». Il a été vite appréhendé par les agents de police en tenue et embarqué. 

Mahmoud Chaal

Sur le même sujet
04mars 2014

Le président du parti Ennasr El-watani dépose son dossier de candidature au Conseil constitutionnel

04mars 2014

Ali Benflis au président du Conseil constitutionnel «Prenez vos responsabilités !»

04mars 2014

Opposition au 4ème mandat Faible mobilisation et des arrestations

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.