vendredi 15 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Talaie El Houriet boycotte les élections Abonnez-vous au flux RSS des articles

07 janv. 2017
16:16
0 commentaire La décision ne constitue point une surprise

Talaie El Houriet, parti politique présidé par Ali Benflis, ne participera pas à l’élection législative du printemps prochain. La décision a été entérinée par le Comité central de cette formation, réuni aujourd’hui en session ordinaire au siège de la Mutuelle des matériaux de construction de Zéralda.

 

La direction du parti a opté pour une démarche « totalement démocratique et transparente » en soumettant la décision de la participation ou non aux membres de l’instance souveraine entre deux congrès. 288 membres étaient présents à Zéralda en plus de 22 procurations. Le quorum étant de 156 membres.

Trois questions étaient soumises au vote à main levée en présence de la presse : « êtes-vous pour la participation aux législatives ? Êtes-vous pour une abstention au vote soumis à cette session ; êtes-vous contre la participation du parti à l’élection législative ».

Les résultats sont les suivants : 16 votants pour la première question, 3 pour la seconde et 291 votants pour la dernière question.

Lors des débats, la quasi-totalité des intervenants ont mis en avant la nécessité de ne pas participer à ce scrutin. Seuls deux cadres de la wilaya de Sétif ont plaidé pour l’engagement du parti dans la course électorale.

Durant la matinée, dans un long discours prononcé à l’ouverture de cette session, Ali Benflis avait appelé les représentants des militants de Talaie El Houriyet à « voter en leur âme et conscience » en n’ayant à l’esprit « que le bien de l’Algérie et l’Algérie seule ».

Il leur a demandé de s’interroger sur la véritable portée de ce scrutin. « Ces élections sont-elles destinées à constituer un tournant dans la réhabilitation de la citoyenneté véritable et du respect du jugement du peuple souverain où ne seront-elles qu’une autre étape banale dans la perpétuation du déni de citoyenneté et de la confiscation de la volonté populaire ? », a déclaré le président de ce parti.

Farid Menani

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.