samedi 22 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les élections sont un tournant Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 mars 2017
16:02
0 commentaire M. Filali Gouini, président du parti El Islah

Le secrétaire général du mouvement El Islah, M. Filali Gouini qui a animé ce matin un regroupement des militants et des candidats de son parti pour les prochaines législatives dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

 

Il a insisté sur l’importance de ce scrutin dont la réussite sera celle de tous les algériens. « C’est la meilleure réponse, a-t-il ajouté à tous les avertissements qui sont présentés à ces derniers sur ce qui se passer à l’avenir. Le secrétaire général du mouvement a été catégorique sur ce plan. La période de la tragédie nationale ne reviendra pas. La leçon a été bien apprise par le peuple algérien », a-t-il rappelé.

Il a espéré également que l’après scrutin soit celui du décollage économique sur la base d’une vision établie par les Algériens eux-mêmes qui permettra de sortir de la dépendance envers le pétrole avec un investissement interne dont les moteurs seront des secteurs productifs comme l’industrie, l’agriculture et le tourisme.

M. Gouini a estimé que ce pas devra être suivi par des réformes politiques dont la priorité sera la lutte contre la bureaucratie qui frêne toutes les avancées réalisées selon lui par la nouvelle constitution. Les partis politiques qui trouvent des barrières sur leur chemin, doivent bénéficier dans le même cadre des moyens nécessaires pour leur activité a-t-il dit.

L’orateur qui a noté que l’Algérie a été pionnière en matière d’ouverture démocratique et de multipartisme dans le monde arabe a estimé que le seul printemps vrai est celui que l’Algérie a connu à la fin des années 80.

Le pays qui est passé ensuite par une période difficile celle de la tragédie nationale comme il l’a rappelé a réalisé un autre acquit à savoir la réconciliation nationale a déclaré le secrétaire général du mouvement El Islah qui a qualifié cette dernière de la plus grande réalisation effectuée par le peuple algérien dans son histoire.

Il a tenu à saluer l’armée, la famille révolutionnaire, les partis et les cadres du pays qui ont contribué à cette réalisation qui a offert au pays la stabilité et la paix qui le caractérisent actuellement. Nous devons non seulement renforcer cette réconciliation mais aussi la parachever a-t-il dit en rendant tous les droits à ceux qui en ont été privés.

M Gouini qui a espéré également que la prochaine étape soit celle du développement de la marge d’activité politique et n’a pas manqué de critiquer la situation actuelle ou le gouvernement n’a pas encore présenté sa déclaration de politique générale au parlement. « J’espère que ce ne sera pas le cas avec la prochaine assemblée qui accompagnera l’application de la constitution surtout en ce qui concerne ce point », a-t-il dit.

K.A

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.