jeudi 20 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Législatives : Le FFS se prononcera vendredi Abonnez-vous au flux RSS des articles

03 déc. 2016
19:25
0 commentaire Le 23 décembre ,1er anniversaire de la disparition d'Aït Ahmed

 La fédération du FFS de Constantine a tenu aujourd’hui un meeting à la maison de la culture Malek Haddad animé par le 1er Secrétaire national Abdelmalek Bouchafa  en présence de plusieurs  figures du parti et autres secrétaires nationaux pour  réitérer l’engagement de la formation politique pour son consensus national. 

 

M. Bouchafa  a rappelé aussi  que le Conseil national du FFS se prononcera, les 9 et 10 décembre prochains, au sujet de la participation ou non du parti aux élections législatives de 2017. Il est à préciser que des luttes sur la conception des listes pour les législatives mineraient le terrain  et certains parlent déjà  d’une crise interne. C’est ce qu’ont tenté de dissimuler les dirigeants aujourd’hui à Constantine devant une  grande assistance.

Lors de son discours, le  premier secrétaire national a insisté sur  l’engagement de sa formation politique pour aboutir au consensus national qui constitue « une soupape de sécurité qui protège l’Algérie des dangers extérieurs » a t-il indiqué. Tout en assurant « qu’en dépit des entraves, le but du pari est d’arriver à un pacte national qui dépasse les convictions idéologiques ». Pour cela, tous les efforts seront déployés pour « créer un consensus et une dynamique de changement », rappelant  la constante de sa formation politique, à savoir « une solution politique, consensuelle et pacifique pour mettre fin à la crise qui touche le pays ».

Abordant, la question de la retraite anticipée M. Bouchafa a  souligné que sa formation est solidaire avec les syndicats autonomes et a estimé que   Notons enfin, qu’Ali Laskri, membre du présidium du FFS et en  rendant hommage au défunt Hocine Ait Ahmed, a rappelé que le FFS commémorera le 23 décembre prochain le premier anniversaire de la disparition du fondateur du parti.

M.E.H

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.