samedi 25 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

CC du FLN: Saadani réussit l'événement Abonnez-vous au flux RSS des articles

22 oct. 2016
12:11
0 commentaire Un CC sans troubles internes.

Le Front de libération nationale a tenu ce samedi, la session ordinaire du comité central à l'hôtel El Aurassi à Alger.

 

Malgré les différentes actions organisées à travers plusieurs wilayas, visant le délogement de la direction actuelle du FLN, Amar Saadani a su comment éviter un tel scénario qui risquait de secouer la première force politique à quelques mois des élections législatives.

Intervenant au début des travaux, le SG du FLN, qui a fait son apparition sous les applaudissements des participants, a indiqué que le quorum est atteint et ce avec la présence de 449 membres, 6 procurations et 5  absences. 

Saadani, qui a lu son discours, a indiqué que cette 3 ème session du CC intervient pour évaluer le parcours d'une année d'activités du parti et aussi pour se préparer pour l'avenir et ce, pour sauvegarder le leadership du parti sur la scène nationale. «Notre parti a toujours eu la confiance du peuple», a-t-il dit avant de rappeler que «le parti restera fidele au président de la République et nous continuons à soutenir son programme à travers les deux chambres du Parlement, les APW, APC et autres institutions».

L’intervenant  a réaffirmé encore que son parti devra jouer le rôle de leadership, puisque, selon lui, il a toutes les capacités d'assumer ses responsabilités. Le parti, rappelle-t-il, « a la politique du FLN qui visait le rajeunissement et le renouvellement, a multiplié les adhésions des citoyens dans ses rangs  notamment les jeunes. »  Ainsi, il a appelé les responsables des Kasmas et Mohafadhates à ouvrir les portes à l'adhésion.

Par ailleurs, le SG du FLN a réagi aux déclarations des responsables français, indiquant que « toutes les déclarations des responsables français officiels ou pas, sont rejetées», les qualifiant ainsi de déclarations qui précédent les élections présidentielles françaises attendues dans les prochains mois. Ainsi, Saadani a tenu à rappeler les crimes de l'Etat français colonial commis en Algérie, citant entre autre les massacres du 17 octobre 1961 en France. Saadani s'est interrogé, sur l'humanisme que défend la France.

Le SG du FLN a indiqué que son parti ne vise pas seulement les élections prochaines, mais aussi la sauvegarde de la stabilité politique, sociale et économique du pays. Saadani qui a reconnu les difficultés économiques du pays notamment après la chute des prix du pétrole, a appelé à regarder cette situation avec optimisme et éloigner toute vision pessimiste. Ainsi, le patron du FLN a réaffirmé la nécessité de faire face aux différents dangers qui ciblent le pays, appelant encore à soutenir le programme du Président de la République.  

Ainsi, les dernières déclarations du SG du FLN, Amar Saâdani, accusant des cadres de son parti et d’anciens responsables d’être «à la solde de la France» ne semblent pas intéresser les membres du CC qui n'ont pas dénoncé ces « dépassement», mais au contraire ils ont soutenu leur SG.

N. I

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.