dimanche 25 février 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

3ème session du dialogue stratégique algéro-américain
Vers un rapprochement plus étroit entre Alger et Washington Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 avril 2015
17:15
0 commentaire Ramtane Lamamra et John Kerry

Les travaux de la 3ème session du Dialogue stratégique entre l’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique ont débuté mercredi à Washington ont articulé essentiellement autour des questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme, les conflits régionaux ainsi que les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et les États-Unis. 

 

Selon le communiqué commun rendu public à l'issue de cette session, les deux gouvernements sont convenus de travailler ensemble pour promouvoir la sécurité régionale, lutter contre le terrorisme, accroître leur partage de renseignement, promouvoir la non-prolifération et coordonner les programmes destinés à renforcer les capacités des partenaires régionaux.

S’agissant des conflits régionaux, les Etats-Unis ont salué le rôle que joue l’Algérie dans la promotion de solutions pacifiques, y compris sa médiation qui a abouti à un accord entre le gouvernement du Mali et des groupes armés du Nord du pays, de même que pour le soutien qu'elle apporte aux efforts déployés par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, M. Bernardino Léon. Les deux pays se sont d’ailleurs convenus qu'un gouvernement d'unité nationale en Libye est essentiel pour mettre fin aux menaces terroristes dans la région. L’Algérie a réaffirmé de son côté, son engagement de tenir un sommet sur la déradicalisation pour assurer un suivi de la rencontre ministérielle du sommet contre l'extrémisme violent organisé par la Maison Blanche, le 19 février dernier.

Approfondissement des liens économiques

L’Algérie et les Etats-Unis et l'Algérie, représentés par les délégations dirigées, respectivement, par le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra et le secrétaire d'Etat américain John Kerry ont souligné leur engagement en faveur de l'importante relation qui lie les Etats-Unis à l'Algérie et se sont engagés à accroître, approfondir et élargir la coopération politique, sécuritaire, économique et commerciale entre les eux pays. Sur ce point précis, les Etats-Unis se sont engagés à soutenir les efforts entrepris par l'Algérie pour diversifier son économie, développer son secteur énergétique, y compris les technologies relatives aux énergies renouvelables et les hydrocarbures non conventionnels et inviter plus d'investissement étrangers. Il en est de même pour les efforts consentis pour l’accession de l’Algérie à l’OMC.

Une école Américaine internationale à Alger

Outre la poursuite du dialogue entre leurs communautés d'affaires et de l'échange d'expertise, Alger et Washington sont convenus d'accroître leurs échanges éducatifs et d'encourager des étudiants algériens à poursuivre des études aux Etats-Unis, notamment en offrant aux jeunes Algériens plus de possibilité d'apprentissage de la langue anglaise, de même qu'ils se sont engagés à continuer à reconnaître les diplômes universitaires américains. Les deux parties ont renouvelé leur engagement en faveur de l'ouverture d'une école Américaine internationale à Alger en septembre 2016.

 

H.M/APS

Sur le même sujet
08juil. 2015

Rapport américain sur les droits de l’Homme Alger-Washington : froid ou orage d’été ?

23janv. 2014

Sommet USA-Afrique Obama invite l’Algérie

07oct. 2013

Ouverture du sommet de l’APEC L’absence d’Obama inquiète

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.