dimanche 19 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le monde réagit à l’élection du nouveau président US Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 nov. 2016
14:20
0 commentaire Entre réjouissances et inquiétudes

Il a déjoué tous les pronostics. Beaucoup d’hommes politiques et dirigeants du monde étaient persuadés de la victoire de la candidate démocrate Hillary Clinton. Mais une fois les résultats connus, c’est la surprise, voire l’abasourdissement. Donald Trump est désormais le 45e président des Etats-Unis. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

 

Les présidents du conseil de l’Union européenne et de la commission ont adressé leurs félicitations au magnat de l’immobilier aux Etats-Unis. Dans une lettre commune qui lui a été adressée, ils l’invitent à visiter l’Europe et organiser un sommet UE-Etats-Unis « quand cela lui conviendra »

Le président français qui avait soutenu ouvertement Mme Clinton a finalement félicité le nouveau locataire de la Maison blanche. «La France s'emploiera à poursuivre la coopération transatlantique sans concessions et en toute indépendance» a-t-il affirmé non sans rappeler que «ce contexte appelle également à une Europe unie, tout en précisant que l’élection de Trump ouvre une période d’incertitudes».

Les félicitations ont également émané des présidents russe et égyptien, mais aussi des chefs de gouvernements du japon et de l’Italie et de Grande-Bretagne, tandis que la présidence palestinienne a appelé Trump à réactiver le processus de l’instauration d’un Etat palestinien indépendant sur les frontières de 1967, processus bloqué depuis plus de deux ans. En revanche, le mouvement Hamas ne croit pas que le futur occupant du bureau ovale change quoi que ce soit dans la politique américaine sur le Proche-Orient. Ce qui n’est pas le cas de Netanyahou, Premier ministre israélien qui estime « pouvoir coopérer avec Donald Trump pour atteindre de nouveaux sommets dans les relations israélo-américaines. »

L’Iran, pour sa part, a demandé au nouveau président américain de respecter les accords internationaux, notamment l’accord nucléaire. Quant à la Chine, elle s’est réjouie de l’élection de Trump et s’est déclarée impatiente de travailler avec lui. Tandis que l’Arabie saoudite a souhaité que le nouveau président américain apporte la stabilité au Moyen –Orient.

F. Ababsa

Sur le même sujet
09nov. 2016

Le président Bouteflika félicite le nouveau président américain

18mars 2017

Les USA reconfigurent le G20

20janv. 2017

Donald Trump redessine les States

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.