dimanche 28 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Aboutissement des négociations d’Alger
Le parlement libyen maintenu encore deux ans Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 avril 2015
15:15
0 commentaire Travaux du 2ème round du dialogue interlibyen d'Alger

La rencontre d’Alger d’aujourd’hui, s’est soldée par une « réussite » du processus des négociations entamé sous l’égide d’Alger. Les représentants de cinq partis politiques et des personnalités politiques libyennes ont décidé de maintenir encore pour deux ans le parlement actuel.

 

Un accord de principe a été par ailleurs été arraché lors de cette rencontre algéroise, il a trait à la constitution d’un gouvernement de transition, les participants ont décidé de se donner encore du temps pour décider du choix de la composition humaine de cette instance exécutive.

Ce matin, ils ont eu l’occasion d’apporter quelques modifications ou, rajouts à la proposition de la feuille de route présentée par les Nations Unies notamment sur la question de la prise en charge des réfugiés.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Abdelkader Messahel, le chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (UNISMIL), Bernardino Léon a indiqué qu’au cours de cette réunion, « nous avons analysé le document (présenté par l'ONU) et il y a une grande convergence, évidemment il n'y a pas d'accord sur tous les aspects du document, mais les grands principes du texte sont déjà acceptés et maintenant il faudra travailler sur les détails ».

Considérant les avancées enregistrées lors de cette rencontre comme «un message très fort envoyé aux autres voies de négociation», M. Léon a assuré que « les cinq partis politiques présents à ce dialogue se sont réunis dans une seule chambre et ils étaient pratiquement d'accord sur toutes les questions qu'ils ont évoquées et ils nous ont dit qu'ils étaient d'accord sur 90% des thèmes abordés».

Le chef de l’UNISMIL a tenu à souligner à ce propos que les travaux du second round du dialogue inter-libyen tenu à Alger n'étaient pas des réunions plénières mais ont permis d' « engager une dynamique » pour la recherche d'une solution politique à la crise qui secoue la Libye.

Dans une déclaration à L’Éconews, un membre indépendant de la délégation libyenne a indiqué que la capitale égyptienne abritera, dans deux semaines, une autre rencontre à laquelle participeront les chefs de tribus libyens.  

Khelifa Litamine

Sur le même sujet
03juin 2015

Dialogue inter-libyen à Alger Des avancées enregistrées, selon le représentant onusien

10mars 2015

Crise libyenne Début d’un processus de paix à Alger

04juin 2015

3e round du dialogue inter-libyen Convergence autour d’un gouvernement d'union nationale

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.