samedi 29 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Sécurisation des frontières et l'instabilité au Mali et en Libye
Bouteflika préside une réunion sur la situation sécuritaire Abonnez-vous au flux RSS des articles

21 sept. 2014
18:05
0 commentaire De hauts responsables civils et militaires ont pris part à cette réunion

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a présidé dimanche à Alger une réunion sur la situation sécuritaire aux frontières méridionales et orientales de l'Algérie et ses efforts pour la paix et la stabilité au Mali et en Libye.

 

« Son excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a tenu ce dimanche 21 septembre, une réunion sur la situation sécuritaire à nos frontières méridionales et orientales et sur les efforts que déploie l'Algérie pour faciliter l'avènement de la paix et de la stabilité au Mali et en Libye », indique un communiqué de la présidence de la République.

Préoccupée par l’instabilité sécuritaire en Libye et dans la région du Sahel qui favorise et le déploiement de groupes terroristes à l'intérieur de notre territoire, une préoccupation devenue majeure avec les intensions de l'organisation « Daesh », connue sous l'appellation « Etat Islamique » (EIL) d'étendre ses tentacules au Sahel et en Afrique du Nord.

L’Algérie qui refuse toute intervention militaire dans ces régions et privilégie une solution politique qui prône un dialogue inclusif entre les parties en conflit, a affiché son soutien à la coalition internationale contre cette organisation terroriste qui ne cesse d’évoluer. Ce qui rend urgent et impératif le renforcement de la sécurité sur nos frontières et la mise en place d’une stratégie permettant de préserver la paix et la stabilité que notre pays a réussi à recouvrer au prix d'énormes sacrifices.

Le communiqué de la présidence précise par ailleurs que plusieurs hauts responsables civils, militaires et des services de sécurité, dont M. Abdelmalek Sellal, Premier ministre, et M. Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, ont pris part à cette réunion.

H.M

Sur le même sujet
28sept. 2014

3 000 militaires auraient été mobilisés dans les opérations L’Algérie renforce la sécurité de ses sites pétroliers

16oct. 2014

Situation sécuritaire du pays et au niveau des frontières Le président Bouteflika reçoit Ahmed Gaid Salah

25mai 2014

Situation sécuritaire au Mali Lamamra :«la solution n'est pas militaire»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.