dimanche 19 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Dans un discours officiel
Le roi du Maroc critique l’Algérie Abonnez-vous au flux RSS des articles

06 nov. 2013
23:15
0 commentaire Le roi Mohammed VI

Le  roi du Maroc qui a prononcé, tout à l’heure, son discours à l’occsaion du 38 eme anniversaire de l’annexion du Shara occidentale a proféré des accusations à peine voilées à l’encontre de l’Algérie.

 

Il a ainsi critiqué les « adversaires » du Maroc de soudoyer des fonctionnaires internationaux chargés de suivre le dossier du Sahara occidentale. D’après lui, « les adversaires » en question « dilapident les richesses et les ressources d’un peuple frère,  que cette question ne concerne pas, mais se dresse plutôt comme une entrave à l’intégration maghrébine ».

Plus loin dans son discours, le monarque ira même jusqu’à citer une wilaya algérienne. « Le Maroc refuse de recevoir des leçons en la matière, surtout de la part de ceux qui bafouent  systématiquement les droits de l’Homme. Quiconque souhaite surenchérir sur le Maroc n’a qu’à descendre à Tindouf, et observer dans nombre de régions alentour, les atteintes portées aux droits humains les plus élémentaires ».

Dans sa globalité, le discours du roi se distingue, il faut le dire,  par une certaine mollesse qui tranche avec la fermeté à laquelle on aurait pu s’attendre. L’Algérie est certes toujours considérée comme un « adversaire », mais Mohamed VI ne tient pas de discours belliqueux, restant presque sur la défensive.     

A.B

Mots-clés
Sur le même sujet
09nov. 2013

Une ONG américaine interpelle John Kerry Un roi acculé

30oct. 2013

Multipliant ses attaques contre l’Algérie Le palais marocain aux abois

08nov. 2017

L’ONU réaffirme le mandat conféré à Kohler par le Conseil de sécurité

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.