mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Youcef Yousfi à propos des explosions de la raffinerie de Skikda
« Des avertissements ont été adressés aux responsables » Abonnez-vous au flux RSS des articles

20 févr. 2013
13:56
0 commentaire Autosatisfaction, malgré tout.

 

Le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi a indiqué, aujourd’hui,  qu’il a adressé des avertissements à la direction de la raffinerie de Skikda, à l’enième explosion survenue le14 du mois en cours au niveau de la sous-station 5, prévue pour alimenter l’unité Topping 11 de la raffinerie. 

 

S’exprimant, aujourd’hui au Forum Echaab, le ministre a estimé que ce sont des erreurs humaines, ajoutant qu’il n’y a eu ni de victimes ni de grands dégâts.  Il a, toutefois, indiqué que ces erreurs ne doivent pas se répéter. Interrogé sur la sécurité au niveau des sites pétroliers, le ministre de l’Energie et des Mines a indiqué qu’«on a renforcé la sécurité dans tous les sites, notamment celui de Tiguentourine (Ain Aménas)», soulignant qu’auparavant  des personnes étrangères (qui ne font pas partie des équipes de travail) réussissaient à pénétrer dans les sites pétroliers avec des «laissez-passer» trafiqués.

Selon M. Yousfi, la reprise de la production dans le site de Tiguentourine, sera faite après le consensus avec les partenaires étrangers qui sont tous revenus sur les lieux. Pour ce qui est des scandales qu’a connu la première entreprise algérienne Sonatrach, le ministre de l’Energie a souligné que « tous ceux qui sont impliqués seront jugés et punis », ajoutant que « la lutte contre la corruption sera renforcée davantage ». Par ailleurs, M. Yousfi a déclaré que 31 découvertes en matière d’hydrocarbures ont été réalisées durant l’année 2012 par Sonatrach.

Il a fait savoir que prochainement, il sera procédé à l’évaluation du secteur de l’énergie et des mines et l’étude de toutes les solutions pour améliorer la production nationale. « Notre objectif est d’utiliser toutes nos capacités pour améliorer la production nationale», a-t-il ajouté. Selon lui,  80% des besoins énergétiques du pays seront satisfait par les hydrocarbures conventionnels, n’excluant pas l’exploitation du Gaz de Schiste à côté des énergies solaires.

S’agissant des carburants, il a fait part d’un projet de 6 nouvelles raffineries qui produiront entre 30 et 35 millions de tonnes par an. Concernant la production minérale, il a souligné que l’Algérie accuse un grand retard en la matière. A titre d’exemple, il a cité la production de marbre qui ne répond qu’à 25% des besoins du marché local. Il a indiqué que la plupart des mines sont mal exploitées.

Dans le même cadre, il a indiqué que deux unités de production d’ammoniac seront fonctionnelles au cours de 2013. Il a, en outre, rappelé que depuis la nationalisation des hydrocarbures en 1971, plus de 300 découvertes ont été réalisées, faisant savoir, qu’en 41ans,  les recettes d’exportation des hydrocarbures ont financé l’économie nationale à hauteur de 800 milliards de dollars.

Lahcene Brahmi

Mots-clés
Sur le même sujet
20janv. 2013

M. Youcef Yousfi visite le complexe gazier de Tiguentourine « Il n'est pas question d'accepter des forces de sécurité extérieures »

24févr. 2014

Perspectives des hydrocarbures en Algérie Les réserves dépassent les quantités vendues

21mars 2013

Tiguentourine Le complexe gazier fonctionnera à pleines capacités avant la fin de l’année

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.