jeudi 16 août 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Dans la Wilaya d’Oran
L’usine Renault sera installée à Oued Tlélat Abonnez-vous au flux RSS des articles

26 sept. 2012
14:53
0 commentaire Une assiette foncière de 150 hectares a été affectée à l'usine

C’est finalement la nouvelle zone industrielle d’Oued Tlélat, à 25 kilomètres à l’est d’Oran, qui accueillera la future usine de Renault Algérie. 

 

En effet, selon des sources proches du dossier, l’usine s’étalera sur une assiette foncière mitoyenne de l’autoroute est-ouest d’une superficie de 150 hectares. Selon toujours les mêmes sources, l’usine produira, durant les cinq première années, 70 000 véhicules en quasi-monopole car la firme française a exigé des pouvoirs publics algériens que durant cette période des cinq années aucun autre constructeur ne sera autorisé à s’installer en Algérie.

D’ailleurs, le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi, avait annoncé au mois de juin dernier que le gouvernement algérien avait proposé deux sites à cet effet, à savoir Oran et à Mostaganem. Mais, entre les deux villes de l’Ouest, le choix est vite fait pour le constructeur français. Le capital algérien sera réparti entre la SNVI (Société nationale des véhicules industriels) et le FNI (Fonds national d'investissement) à raison de 51% pour les partenaires algériens et 49% pour Renault. Le démarrage effectif de la fabrication des véhicules Renault « made in Algeria » interviendra, selon toute vraisemblance, dans les 14 mois, qui suivent la création de la joint-venture.

 Pour rappel, l'accord-cadre pour la réalisation d'une usine de véhicules Renault en Algérie avait été signé le 25 mai dernier après 15 mois de négociations continues. L'accord table sur la production de 75.000 voitures par an, avant d'atteindre progressivement 150.000 unités, dont une partie sera destinée à l'exportation. L'usine devrait produire des véhicules avec un taux d'intégration de la production nationale oscillant entre 20% à 25% dans une première étape et pourrait éventuellement passer à 60% avec l'intégration des segments pneumatiques et vitrage.                                            

Saou Boudjemâa

Mots-clés
Sur le même sujet
27sept. 2012

Pour suivre le projet du lancement de l’usine locale Le P-DG de Renault bientôt en Algérie

31janv. 2013

Renault en Algérie automobile Création de la société commune

03avril 2013

Selon le ministre français du Redressement productif "L’usine Renault d’Oran entame sa phase pratique"

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.