lundi 27 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Destinations prisées des Algériens
sous le soleil des cocotiers Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 août 2015
11:00
0 commentaire Destinations prisées des Algériens

Ils sont de plus en plus attirés par des vacances loin du pays, la quête de l’exotisme pour les uns, du dépaysement pour les autres et beaucoup n’ont pas tellement le choix : voir ailleurs où le séjour sous les cocotiers revient nettement moins cher qu’une semaine sur le sable fin des plages algériennes. 

La tendance cette année est pour les destinations lointaines,  particulièrement les îles que les Algériens découvrent. Pour moins  de 300 000 dinars, on peut s’offrir un séjour aux Seychelles.  Pour ceux qui poussent le prestige à son paroxysme, ils peuvent  découvrir les Maldives avec 800 000 dinars et pour 500 000  dinars, Cuba est à leur portée.

  En ce début de saison estivale, L’ECO s’est intéressé à ces  destinations et a constaté que les Algériens s’offrent de plus en  plus des vacances, en groupes ou en famille, aussi loin que le  budget peut les emporter. Des destinations jusque-là inconnues.  Tout en restant fidèles aux voisins, la Tunisie et le Maroc,  certains Algériens qui ont découvert les charmes de l’orient dans  les villes turques, s’orientent dorénavant vers d’autres villes  arabes comme Aman, devenue une destination prisée de nos  concitoyens.

 La cherté du séjour en Algérie, conjugué à des prestations de  service en deçà des normes, fait également que les Algériens vont  voir ailleurs, au bénéfice d’autres pays qui tirent du tourisme des  recettes substantielles. Selon l’organisation mondiale du tourisme,  le secteur rapporte des centaines de milliards de dollars par an.

L'ECO MAGAZINE

Sur le même sujet
15juin 2014

Vacances des Algériens à l’étranger Le taux de change enflamme les offres touristiques

18mars 2015

Avec environ 220.000 visiteurs en 2014 L’Algérie 1er émetteur de touristes vers l'Espagne

04sept. 2012

Selon une étude internationale Les chambres d’hôtels plus chères de 4%

À voir aussi

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.