dimanche 26 février 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Innovation en entreprise
La force de L’âge Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 mars 2015
12:00

Facteur de réussite et paramètre puissant de bien-être, l’innovation est devenue indispensable, voire une condition à laquelle s’astreint l’entreprise pour ne pas fondre sous le poids de la compétitivité acharnée de la mondialisation. 

La maîtrise des coûts, l’amélioration de la qualité ou procédé de fabrication édictent incontestablement à l’entreprise une autre façon de produire. L’ECO s’est intéressé à cet aspect chez l’entreprise nationale et, contre toute attente, l’intérêt y est. Le coût est supporté avec sérieux pour ne pas perdre au change de laisser l’eau de la concurrence emporter l’entreprise et offrir par conséquent un avantage concurrentiel.

Bien que l’Algérie soit classée à la 133e position sur une liste de 143 pays, 81% des cadres algériens  perçoivent l'innovation comme une force positive, selon le sondage fait par Général Electric.  Privé comme public, l’intérêt est le même : « Le financement de l’innovation entre dans le fonctionnement  ordinaire de l’entreprise ». La proximité avec les étrangers installés sur le marché est un paramètre à  prendre en ligne de compte comme c’est le cas du groupe Lafarge qui consacre 130 millions chaque année  pour la recherche et le développement  

L'Eco Magazine

Sur le même sujet
03déc. 2014

Selon un sondage de GE réalisé auprès des cadres algériens L’innovation passe par des partenariats

30janv. 2013

Bruno Lanvin, représentant de l’OMPI à L’Econews «L’Algérie peut conforter sa position comme un lieu où se forge le transfert de technologie.»

07déc. 2014

Selon le Dg de l’institut rencontré au Salon de l’Innovation 780 demandes de brevets d’invention à l’INAPI en 2014

À voir aussi

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.