mardi 24 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Assurance sociales
82% à la charge de l’Etat Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 oct. 2011
17:30

 

Pour financer la retraite, la CNAS recouvre, pour le compte du Fonds des oeuvres sociales, une cotisation de 0,5% du salaire. L’employeur doit cotiser 10% et le salarié 6,75%, ce qui équivaut à un total de 17,25%. Le reste, c’est-à-dire 82,75%, sont financés par l’Etat.

 

Concernant la retraite anticipée, la cotisation est définie ainsi : 0,25% à la charge de l’employeur et 0,25% à la charge de l’employé.La CNAS assure la collecte des cotisations de sécurité sociale pour son compte et pour le compte des caisses qui gèrent d'autres risques tels que la retraite anticipée (CNR), le chômage (CNAC) ainsi que le recouvrement de la quote-part versée au Fonds des oeuvres sociales ainsi qu’au Fonds national de péréquation des oeuvres sociales (FNPOS) chargé du logement social.L'assiette de cotisation de sécurité sociale est constituée de l'ensemble des éléments du salaire, à l'exclusion des prestations à caractère familial, des frais de remboursement, des primes de départ, des indemnités pour conditions de vie particulières .

L’Etat paye 86% par salarié

Les assurances sociales, notamment celles relatives à la maladie, à la maternité, à l’invalidité et au décès, sont couverts par l’Etat pour un total de 86%, sachant que les 14% restant sont assumés par les cotisations versées par l’employeur (12,5%) et le salarié (1,5%).

Souad Belkacem Lardjane

Sur le même sujet
26sept. 2017

CNR : Deux salariés pour un retraité

29avril 2012

Financées totalement sur le budget de l'Etat depuis 1995 Les allocations famiLiaLes varient de 300 à 800 da par enfant

11avril 2017

Cotisations : 2 millions de non-salariés en retard

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.