jeudi 17 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les professionnels invités à faire des propositions
Une loi pour régir les congés des commerçants Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 sept. 2012
14:42
0 commentaire Mustapha Benbada, ministre du commerce

 

Le ministre du commerce, Mustapha Benbada, a annoncé que la nouvelle loi, régissant l’activité commerciale, obligera désormais les commerçants à respecter une grille de congés annuels, établie par le ministère du commerce et contrôlée par les services des APC.

 

M. Benbada a expliqué que «cette nouvelle loi ne sera appliquée qu’aux commerçants proposant des produits de première nécessité». Le ministre a tenu à préciser que «cette grille de congés sera élaborée par les professionnels du secteur, à savoir les commerçants et les associations professionnelles. Les propositions devant être soumises dans ce sens seront  présentées à l’administration qui décidera de les accepter ou pas, prenant en considération le respect de la notion du service public».

Il semblerait que la décision relative à la mise en place de cette grille de congés soit motivée par la véritable crise qui a eu lieu lorsqu’un grand nombre de commerçants avait fermé boutique durant le long Week-end ayant suivi le mois de Ramadhan. Une pénurie sur différents produits avait été alors constatée durant ces quelques jours. Les effets de ce Week-end prolongé avaient également été ressentis au niveau du marché des eaux minérales. Le déficit avait atteint les 40% selon les producteurs qui avaient d’ailleurs décidé de se réunir pour trouver une solution à cette crise.

Nabil Mansouri

Mots-clés
Sur le même sujet
29juil. 2013

Coupures de courant : 10.000 foyers affectés à Alger, le courant rétabli

31juil. 2012

Feux de forêts depuis le début de l’été 4.300 hectares dévastés

23nov. 2012

Envoyé spécial de la France en Algérie pour les relations économiques Jean-Pierre Raffarin demain à Alger

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.