jeudi 23 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Réception de 3 engins pour le désenvasement des barrages

09 sept. 2017
20:07

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a annoncé samedi après-midi à Sétif la réception "dans les prochains jours" de trois engins "de fabrication nationale" utilisés pour le désenvasement des barrages.

 

Dans un point de presse tenu au siège de la wilaya en marge d'une visite de travail entamée samedi dans la wilaya, le ministre a précisé que ces engins sont fabriqués par une entreprise publique avec un taux d’intégration nationale de 60% et ce taux est appelé à passer "prochainement à 80%''.Les travaux de désenvasement étaient confiés à des entreprises étrangères, a noté le ministre qui a estimé que la fabrication en Algérie de ce type d’engins "aidera énormément à la résolution de ce problème naturel». Concernant la crise d’alimentation en eau potable de la ville d’Annaba, M.Necib a affirmé que c’est là "un cas isolé qui fait l’objet d’un suivi quotidien en coordination avec les autorités locales". "Nous avons pris toutes les mesures d’urgence pour assurer  l’approvisionnement en eau potable de la population incluant l’adoption d’un système d’alternance du fait de la pénurie", a affirmé le ministre. Le niveau d’eau du barrage de Chafia (wilaya d’El Tarf), source principale d’alimentation de la ville d’Ann aba a baissé de 158 millions m3 à 20 millions m3, a encore relevé le ministre qui a noté que ce recul a imposé le recours à un programme "spécial" de distribution en plus d'"un programme d’urgence pour mettre terme à la crise". Ce programme d’urgence inclut, a-t-il ajouté, la maintenance de la canalisation de transport à partir du barrage Meksa de la wilaya d’El Tarf et la réhabilitation du champ de captage de Boutheldja devant fournir 35.000 m3/jour. Il a fait état du lancement d’une opération urgente de fonçage de forage et réhabilitation d’autres afin de mobiliser plus de 10.000 m3 par jour. Les efforts sont déployés pour livrer ces opérations dans les délais pour mettre fin au déficit enregistré en matière d’alimentation en eau potable de la wilaya d’Annaba qui a besoins de 100.000 m3 par jour pour l’alimentation de sa populaire et l’approvisionnement du complexe sidérurgique d’El Hadjar. Le ministre des Ressources en Eau devait également inspecter dimanche, au deuxième jour de sa visite, plusieurs projets et réalisations de son secteur dans les communes de Sétif, El Ouricia et Mezloug.

APS

Sur le même sujet
14sept. 2017

Retour dans les prochaines 24 heures de l’eau potable à Annaba

24sept. 2017

Le Complexe El Hadjar reprend du service

14sept. 2014

Une stratégie pour contrer les effets de la sècheresse

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.