mardi 22 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Nouvelles discussions algéro-américaines sur l’accord Tifa

19 avril 2017
18:48

L’Algérie et les Etats-Unis tiendront le 24 avril à Alger la 5ème session des discussions sur l’accord cadre sur le commerce et l’investissement (Tifa), a-t-on appris mercredi auprès de l’ambassade d’Algérie à Washington.

 

La délégation américaine sera conduite par M. Daniel Mullaney, assistant de l’USTR (Bureau du représentant américain au Commerce) en charge de l’Europe et du Moyen-Orient, selon la même source. Au menu de cette rencontre figure l’examen de plusieurs dossiers  économiques concernant le climat des affaires, l’accession de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et l’accès des compagnies américaines au marché national. Il est aussi question d’évoquer l’investissement dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie pharmaceutique ainsi que les moyens de renforcer la coopération économique entre les deux pays qui ont eu à se féliciter, par ailleurs, de la régularité des discussions sur cet accord. "Le maintien de la périodicité de ces réunions est un élément d’appréciation de la qualité des relations entre l’Algérie et les Etats-Unis qui affirment leur volonté de poursuivre les consultations de manière à concourir à la promotion de leurs relations d’affaires", souligne-t-on de même source. 

Lors de la quatrième session des discussions sur cet accord qui s’est tenue en 2016 à Washington, les Etats-Unis ont réitéré leur engagement à accompagner l’Algérie dans son processus d’adhésion à l’OMC. Signé en 2001 par les deux pays, l’accord Tifa vise à instaurer un dialogue économique annuel et à renforcer les relations d’affaires et le commerce entre les entreprises des deux pays. En 2016, l’Algérie est devenue à nouveau éligible au Système généralisé de préférence américain (SGP), un dispositif facilitant aux pays bénéficiaires l’accès de leurs produits au marché américain en franchise de droits de douane. Ce régime préférentiel, dont a bénéficié l’Algérie la première fois en 2004, concerne les produits manufacturés, les produits semi-finis et certains produits agricoles, de la pêche et de l’artisanat. Cependant, très peu de produits algériens ont été placés sur le marché américain sous ce système tarifaire avantageux.

APS

Sur le même sujet
18févr. 2015

Appui des Etats-Unis pour la diversification de l'économie algérienne

21mai 2014

Accord cadre pour le commerce et l'investissement (TIFA) Les Etats-Unis veulent engager des discussions avec l'Algérie

24avril 2017

Très faible recours au système SGP-USA

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.