vendredi 21 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Nissan rappelle plus d'un million de véhicules dans le monde pour un problème d'airbags

26 mars 2014
18:16

 

Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé mercredi qu'il allait rappeler plus d'un million de véhicules dans le monde, notamment aux Etats-Unis, un souci risquant la désactivation des airbags en est derrière.

"Nous estimons pour l'instant à un peu plus de 1,05 million le nombre de véhicules que nous rappelons dans le monde", a précisé un porte-parole, ajoutant que ce chiffre pourrait être revu à la hausse.

Le plus gros se fera aux Etats-Unis avec 989.701 véhicules, suivi du Canada (60.000), "un petit nombre" au Mexique et dans des pays qui utilisent les normes de sécurité américaine, a détaillé le porte-parole. Les modèles concernés ont été fabriqués entre 2013 et 2014, a précisé Nissan dans une lettre adressée à l'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA). On retrouve la dernière version de sa berline, la Nissan Altima, la Leaf, la Sentra, l'Infiniti (JX35 et Q50) et la Nissan Pathfinder.

Dans les véhicules affectés, le logiciel d'activation des airbags "peut incorrectement juger que le siège passager est vide, alors qu'il est occupé par un adulte", avertit Nissan.

Or si ce logiciel ne détecte pas la présence d'un adulte sur le siège passager, l'airbag du passager avant risque de ne pas se déployer en cas d'accident, ajoute le constructeur automobile.

Cela pourrait accroître le risque de blessure grave, selon cette lettre qui précise que le rappel débutera mi-avril.

Le constructeur indique que deux accidents lui ont été signalés, au cours desquels les airbags ne se sont pas déployés.

Toutefois Nissan estime ne pas pouvoir en tirer des conclusions hâtives ne disposant pas encore de toutes les informations nécessaires. Il explique avoir en outre reçu "plusieurs plaintes" de clients signalant que le voyant de leur airbag ne se serait pas allumé.

Ce rappel massif intervient au moment où le premier constructeur américain, General Motors, est l'objet d'une triple enquête des autorités américaines sur le rappel jugé tardif de 1,6 million de véhicules en Amérique du nord (Etats-Unis, Mexique et Canada) pour un défaut de la clef de contact, lié à une trentaine d'accidents ayant causé 12 morts.

Source APS

Sur le même sujet
23mai 2013

Pour un problème de volant Nissan rappelle 841.000 voitures dans le monde

11juin 2014

Ils rappellent des millions de véhicules par mois Graves négligences chez les constructeurs auto

18sept. 2012

Toyota, Nissan et Honda arrêtent une partie ou toute la production en Chine

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.