vendredi 16 novembre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

M. Sellal appelle à la création de l'organisation "Afripol" pour une meilleure coordination des efforts en matière de sécurité

10 févr. 2014
19:10

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a appelé lundi à Alger à la création de l'organisation africaine de la police "Afripol" pour une meilleure coordination entre les pays africains en matière de sécurité.

M. Sellal a précisé dans une allocution d'ouverture de la conférence africaine des directeurs et inspecteurs généraux de police que la création d'Afripol est "plus qu'une nécessité", affirmant qu'il était temps pour l'Afrique de prendre en charge ses problèmes sans recourir à l'autre".

Le continent africain, a-t-il ajouté, est confronté à de multiples problèmes dont le crime transfrontalier, la contrebande, le trafic de drogue ainsi que toutes les formes de violence, ce qui implique de conjuguer les efforts et de coordonner les actions pour lutter contre ces fléaux.

Il a ajouté que l'Algérie "soutient" le projet de création d'Afripol qui sera débattu lors de la réunion des dirigeants africains en juillet prochain à Malabo (Guinée équatoriale), soulignant son importance pour l'Afrique qui assiste, a-t-il dit, à un nouveau type de développements, "la consécration de la démocratie" qui ne peut être réalisée sans la sécurité et la stabilité.

Les travaux de la conférence africaine des directeurs et inspecteurs généraux de police, organisée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), ont débuté lundi avec la participation de 40 pays outre l'Union africaine (UA) et Interpol.

Outre, M. Sellal, ont assisté à l'ouverture le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaïz, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra et le directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, ainsi que le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui.

Cette conférence de deux jours permettra aux chefs de police africains d'approfondir les discussions et concertations autour des questions policières, en vue d'examiner les meilleures approches permettant de conjuguer les efforts et coordonner leur action opérationnelle à même de renforcer les jalons de la coopération policière au niveau du continent africain.

Elle permettra également aux chefs de la police du continent de se concerter davantage sur les voies et moyens visant à renforcer la convergence des perceptions et stratégies.

L'objectif de cette rencontre consiste, en outre, à promouvoir les capacités des pays du continent dans les domaines de la formation et de vulgarisation des meilleures pratiques en termes d'investigations et d'échange d'informations et d'expériences, en vue de répondre efficacement aux défis et menaces auxquels font face les institutions policières des pays africains, notamment, en matière de criminalité organisée transnationale, de trafic illicite de drogue, de cybercriminalité et de terrorisme.

Source APS

Sur le même sujet
13déc. 2015

Ouverture des travaux d’Afripol à Alger Vers une coalition africaine contre le terrorisme

14mai 2017

La 1ère AG d'Afripol abritée à Alger

14sept. 2013

Fin de la 22ème conférence régionale africaine d’Interpol Vers la création d’Afripol

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.