mercredi 23 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Londres veut relancer son économie en développant le commerce avec les pays émergents de l’Asie

05 nov 2012
13:06

 

La visite qu’effectue à partir de ce lundi le chef de la diplomatie britannique, William Hague au Laos, en Thaïlande et en Inde reflète la volonté de la Grande Bretagne de relancer son économie en développant le commerce avec les pays émergeants de l’Asie.

La visite de Hague s’inscrit dans le sillage de celles effectuées par le Premier ministre David Cameron qui a conduit d’importantes délégations d’hommes d’affaires britanniques dans les pays asiatiques comme la Chine, l’Inde, le Japon et l’Indonésie. Elle fait suite aussi aux quinze visites distinctes effectuées par des membres du gouvernement dans les pays de l'Association des pays du Sud Est asiatiques (Asian) depuis mai 2010.

En novembre 2010, quelques mois après son élection, le Premier ministre britannique a conduit une importante délégation commerciale en Chine. La visite a permis la signature d’accords commerciaux de l’ordre de 1,4 milliard de livres entre les deux pays qui ont réaffirmé a cette occasion, leur volonté de doubler la valeur de commerce bilatéral à l’horizon 2015.

En avril 2012, Cameron a effectué une tournée dans l’Est et le Sud Est asiatique, dont la première étape était le Japon, avec pour objectif principal d’encourager des accords commerciaux avec les marchés dynamiques de la région. La Malaisie et l’Indonésie étaient au programme de cette tournée. Le Royaume-Uni attache une grande importance au renforcement des relations avec les marchés émergeants asiatiques et l’objectif du gouvernement est de doubler les exportations annuelles d'ici 2020 en améliorant les performances

relativement faibles des compagnies britanniques dans les marchés émergents de l’Asie. Les exportations britanniques vers l'Inde ont augmenté de 31% et de 15% vers la Chine au cours de l'année écoulée. Ensemble, ces deux marchés représentent près de 5% des exportations globales du Royaume-Uni, soit une progression de 100% en cinq ans.

Par ailleurs, le volume des exportations britanniques vers les marchés émergents a dépassé, les exportations vers l’UE et ce, pour la première fois depuis que le Royaume Uni a rejoint le Marché commun dans les années 1970, a relevé un rapport du Centre pour l'économie et la recherche d'affaires (CEBR). Au cours des cinq premiers mois de l’année, les exportations vers les pays émergents d’Amérique latine et d’Asie, ont représenté 51% des exportations globales du Royaume Uni, soit une hausse de 13,2% par rapport à la même période de 2011.

En revanche, les exportations vers les pays de la zone euro ont baissé en moyenne de 7,2%, avec certaines baisses importantes enregistrées dans les pays les plus durement touchés par la crise comme l’Italie (-20%) et Portugal (-14,5%). Ces résultats montrent que les entreprises du Royaume-Uni concentrent leurs efforts sur les économies à croissance rapide pour tenter de compenser les effets de la récession dans la zone euro, souligne le CEBR.

Source APS

Sur le même sujet
19juil. 2012

Commerce Les pays émergents, principale destination des exportations britanniques en 2012

02mars 2014

Algérie-Royaume-Uni : accord prochain pour la non double imposition au profit des opérateurs des deux pays (ambassadeur)

30mai 2013

Une délégation de la Commission des affaires étrangères britannique en visite la semaine prochaine en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.