lundi 22 janvier 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Législatives 2017: Une étape décisive dans l’histoire de l'Algérie

28 mars 2017
16:57

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès a indiqué mardi à Ghardaïa que les élections législatives du 4 mai prochain constituaient une étape "décisive" dans l’histoire de l'Algérie et une "confirmation de sa stabilité".

S’exprimant lors d’une rencontre régionale des candidats aux élections législatives de huit (8) wilayas du Sud (Ghardaïa, Laghouat, Ouargla, El-Oued, Illizi, Tamanrasset, Adrar et Tindouf), le SG du FLN a affirmé que son parti "reste fidèle à ses principes et fera sans aucun doute de ce rendez-vous électoral, une garantie de la bonne santé du pays sans surenchère".

M. Ould Abbès a, en outre, rendu hommage aux habitants de la wilaya de Ghardaïa qui ont, depuis toujours, "su vivre en cohabitation dans un climat fraternel et dépasser les différends et la Fitna (discorde) avant de se réconcilier grâce aux efforts des services de sécurités et de l’Armée nationale populaire (ANP)". Ghardaïa constitue "un exemple vivant" de la réconciliation nationale prônée par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et où la population vit sa diversité culturelle, "dans une entente parfaite", a-t-il souligné.

Le SG du FLN a mis en garde les responsables de son parti dans les wilayas du Sud contre les "tentatives de déstabilisation dirigées contre le pays", avant de souligner le bilan "positif" enregistré à travers le pays, tout en énumérant les projets qui ont été réalisés notamment au Sud, à l’instar des universités, des logements et autres structures de santé.Parlant du choix des candidats FLN aux élections législatives, M.Ould Abbès a indiqué que les listes ont été étudiées "collégialement" avec la participation de la base, des membres du bureau politique et des sénateurs, dans la "transparence" et le respect des normes régissant l’adhésion et le fonctionnement des organes du parti.

Mettant en exergue le niveau universitaire des candidats FLN aux prochaines élections, Ould Abbès a estimé que "le flambeau sera ainsi transmis aux futures générations avec une garantie d’être entre de bonnes mains".

Le SG du FLN a procédé au lancement de la création des commissions chargées de la campagne législative pour chaque wilaya, avant de les inviter à privilégier les rencontres de proximité et à déployer davantage d’efforts pour apporter des réponses pertinentes et défendre les intérêts de la Nation, de réaliser les aspirations des masses populaires, de répondre à leurs revendications et de poursuivre le chantier de l’édification de la démocratie et de l’Etat de droit. 

APS

Sur le même sujet
03janv. 2018

Partenariat public-privé : Le FLN, exige un droit de regard

17avril 2017

Démonstration de force de Mokri et Ould Abbès

26janv. 2017

Ould Abbès exige 20 sièges à Alger

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.