vendredi 19 octobre 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le patronat français ‘‘très impliqué’‘ dans la relation économique entre la France et l’Algérie

03 avr 2013
18:00

 

Le patronat français est ‘‘très impliqué‘‘ dans la relation économique franco-algérienne et continue d’être attaché à travailler avec les partenaires algériens, a affirmé mercredi à Paris le président du Conseil des chefs d’entreprise France-Algérie de Medef international, Jean-Marie Dauger.

‘‘Le Medef est très, très impliqué dans la relation avec l’Algérie. C’est dans son Comité franco-algérien qu’il y a le plus de membres. C’est dire l’attachement que nous avons à travailler avec les partenaires algériens‘‘, a-t-il déclaré à l’issue d’une rencontre entre des opérateurs économiques français et algériens, en présence du ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Chérif Rahmani.

M. Dauger a affirmé avoir apprécié la ‘‘conviction‘‘ avec laquelle le ministre algérien a présenté la politique industrielle du pays. ‘‘Le ministre a clairement et avec beaucoup de conviction expliqué quels étaient les objectifs de l’Algérie dans le domaine de l’industrie au sens large, et notamment, la création de filières intégrées‘‘, a indiqué le directeur général adjoint de GDF Suez.

Une quarantaine d’entreprises françaises et une dizaine du côté algérien dont celles du Forum des chefs d’entreprises (FCE) ont pris part à cette rencontre au siège Medef.

M. Rahmani a effectué une visite de travail de deux jours à Paris à l’invitation de la ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq. Il avait pris part à l’ouverture mardi d’une rencontre ‘‘Développer des partenariats avec l’Algérie‘‘, en présence notamment de Mme Bricq et de Jean-Pierre Raffarin, Vice- président du Sénat, ancien Premier ministre et envoyé spécial du Président de la République pour les relations économiques franco- algériennes.

Le ministre a, par la suite, eu des entretiens successivement avec Nicole Bricq à Bercy, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Jean-Pierre Raffarin au siège du Sénat, avant d’être reçu par le secrétaire général de la présidence française, Pierre-René Lemas.

Source APS

Sur le même sujet
02avril 2013

Raffarin revient sur les bonnes relations économiques entre l'Algérie et la France

15mai 2014

Coopération politique et économique Jean-Pierre Raffarin se félicite du rapprochement algéro-français

19avril 2012

Le Medef de retour en Algérie La règle 51/49% ne gêne plus l’investissement français en Algérie

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.