samedi 21 juillet 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Selon son premier ministre
Le faible coût de l'emprunt au Danemark est une "anomalie"

07 jun 2012
13:14


Le faible coût de l'emprunt appliqué actuellement au Danemark et historiquement bas à l'instar de plusieurs pays européens considérés comme sûrs, constitue une "anomalie", a estimé le Premier ministre danois, Mme Helle Thorning-Schmidt, qui affirme que cette situation ne saurait durer.

"Le Danemark a été considéré comme une destination sûre par les investisseurs", ce qui a notamment eu pour effet de permettre au pays d'afficher actuellement des taux d'emprunt négatifs pour les maturités inférieures à cinq ans, a-t-elle expliqué lors d'une intervention à un congrès sur la finance.

Comme le Danemark, qui assure la présidence de l'Union européenne jusqu'au 30 juin, plusieurs pays européens, notamment l'Allemagne et la France, ont vu leurs taux d'emprunt fondre à des niveaux jamais observés auparavant ces dernières semaines.

Pour Mme Thorning-Schmidt, ce mouvement est, pour partie, le témoignage de la confiance des investisseurs "dans les actifs danois, dans l'économie danoise".

Mais "nous ne devons pas oublier que ces taux d'intérêt bas sont liés à la crise" et que "des taux d'intérêt à ce niveau sont et devraient être une anomalie et un sujet d'inquiétude", a-t-elle ajouté. Lorsque l'incertitude diminuera, "les flux d'argent vers des valeurs refuge devraient s'inverser", selon elle.

Dès lors, le Danemark ne doit pas céder à la "complaisance" et mettre en place les réformes qui lui sont nécessaires, a-t-elle averti.

Source APS

Sur le même sujet
16oct. 2017

Près d'un quart de la population européenne menacé de pauvreté

06mars 2018

Le royaume du Danemark aura son ambassade à Alger

30juin 2014

Selon un rapport de la Banque Mondiale Seuls 33% d’Algériens ont un compte bancaire

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.