vendredi 18 août 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Lancement d’une étude d’audience nationale TV et radio à partir de janvier 2014

07 nov. 2013
17:15

Une étude d’audience nationale de télévision et de radio sera lancée le mois de janvier 2014, a-t-on appris jeudi auprès d’IMMAR, entreprise algérienne chargée des études médias en Algérie.

L’objectif de cette étude est de fournir au marché algérien et aux opérateurs du secteur, à savoir les médias, les agences de publicité et les annonceurs, un "outil de mesure d’audience de référence", a indiqué dans une déclaration à l’APS le directeur général de IMMAR, Brahim Sail.

Les premiers résultats de l’enquête seront communiqués au courant des trois premiers mois, et l’opération se renouvellera par la suite chaque mois, a-t-il dit. Il s’agit d’une étude qui sera réalisée tous les mois durant toute l’année 2014, à raison de 16 jours d’enquête par mois, a expliqué M. Sail.

Chaque mois, quelque 5.600 individus seront interrogés, ce qui donnera un total de près de 70.000 individus en une année, a-t-il expliqué, précisant que la population ciblée est celle âgée de 15 ans et plus. "L’étude couvrira l’ensemble du territoire national, soit 21 wilayas représentatives et concernera les populations urbaine et rurale", a ajouté M. Sail.

Commentant cette étude, le DG de IMMAR a estimé qu’elle fournira aux professionnels un "outil crédible et techniquement efficace", ajoutant qu’elle permettra aux médias et annonceurs de travailler sur une "base objective".

Pour M. Sail, cette étude amènera aussi les médias à "améliorer leur contenu et valoriser leurs espaces publicitaires dans la mesure où ils auront une visibilité par rapport à l’audience".  Quant aux annonceurs, ils auront à "optimiser notamment leurs investissements publicitaires", a-t-il souligné.

L’étude sera menée en partenariat avec l’entreprise Médiamétrie qui est une entreprise française spécialisée dans la mesure d’audience. Ce partenariat vise un transfert de technologie et de savoir-faire dont profiteront le marché algérien, a fait observer M. Sail.

"Il s’agit d’associer nos expertises pour proposer aux acteurs du marché audiovisuel algérien la nouvelle mesure d’audience nationale TV et radio, s’appuyant sur une méthodologie et des outils reconnus", a-t-il dit.

Source APS

Sur le même sujet
17juin 2015

Bien que le nombre des annonceurs en nette baisse Un bond de 42% du marché publicitaire au 1er trimestre

09sept. 2012

Alors que la loi sur l’audiovisuel est en attente d’adoption Les chaînes privées se partagent le marché

23févr. 2015

Joseph Ged, PDG de Ooredoo «Nous n’avons aucun intérêt politique»

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.