mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La production hors-Opep devrait baisser plus que prévu en 2016

10 févr. 2016
17:31

L'Opep estime que la production pétrolière des pays producteurs non membres va baisser, en 2016, plus qu'elle ne le prévoyait.

Dans son bulletin mensuel de février, cette organisation révise à la baisse pour le troisième mois consécutif la production de pétrole hors-Opep dont elle attend une diminution de 700.000 barils par jour (b/j), contre 660.000 b/j dans ses dernières prévisions.

« Les baisses d'investissement annoncées par les compagnies pétrolières, la baisse du nombre de forages actifs aux Etats-Unis et au Canada ainsi que l'importante diminution du nombre d'anciens champs », expliquent cette révision, selon le rapport.

De son côté, l'organisation qui produit près du tiers de la production mondiale et qui regroupe 13 pays, a augmenté sa production en janvier de 130.000 b/j, soit un total de 32,33 millions de barils par jour (mbj), selon des « sources secondaires » citées par le bulletin.

L'Iran, l'Irak, le Nigéria et l'Arabie saoudite ont tiré la production de cette organisation en janvier tandis que le niveau de production a baissé en Algérie, Angola et au Venezuela, ajoute le même document.

Selon les projections de l'Opep, la demande pour sa production de brut, anticipée à 31,65 mbj sur l'ensemble de l'année 2016, pourrait aller en augmentant au fil des mois et atteindre 32,7 mbj à partir du troisième trimestre.

Le marché n'en restera pas moins marqué par une offre surabondante en 2016, l'excédent attendu restant inchangé à 2 mbj, selon le rapport. Le prix du baril a fondu de 47% en 2015 par rapport à l'année précédente, atteignant 52 dollars en moyenne, et de plus de 70% depuis juin 2014, victime d'une offre excédentaire. Il s'est même enfoncé sous la barre des 30 dollars en janvier avant de se redresser légèrement.

APS

Sur le même sujet
14nov. 2017

Pétrole : les USA producteurs leaders dans 10 ans

11août 2015

Chute des cours du pétrole Le brut algérien perd 5,35 dollars en juillet

13nov. 2017

Opep: les signes d'un "rééquilibrage" du marché pétrolier se confirment

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.