jeudi 14 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

"La moitié de la farine subventionnée, n'est pas utilisée dans la fabrication du pain"

11 avr 2013
14:47

 

Le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada, a indiqué, jeudi à Oran, que 50 pour cent des quantités de farine subventionnées par l’Etat n’étaient pas utilisées dans la fabrication du pain.

"50 pour cent des quantités de farine subventionnées par l’Etat ne sont pas utilisées dans la fabrication du pain", a déclaré le ministre du Commerce à la presse, en marge de la visite du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, dans la wilaya d’Oran.

Qualifiant cette situation d'illogique, M. Benbada a ajouté que les quantités de farine restantes sont destinées au secteur industriel à raison de 25 pour cent et à la fabrication de gâteaux, pâtisseries et autres usages.

Le ministre a annoncé qu'une réflexion est actuellement en cours pour dégager une formule adéquate afin de consacrer exclusivement le soutien de l’Etat au pain, par le biais d’une réforme profonde et structurelle dans ce domaine.

"Le pain est un produit sensible d’où la nécessité d’aborder la question du prix pratiqué avec sérieux et précision", a estimé le ministre, rappelant que le prix de cette denrée alimentaire n’a pas été revu à la hausse depuis 17 ans. Il a, par ailleurs, indiqué qu’une commission nationale multipartite a été mise en place pour déterminer le prix de revient et de vente d’une baguette de pain, et ce, "dans le souci d’améliorer le revenu des boulangers, notamment ceux ne disposant pas de moyens pour préparer, en parallèle, les gâteaux et la pâtisserie".

Dans ce contexte, il a rappelé que cette commission regroupe, entre autres, des représentants d’organisations de commerçants et d’associations de protection du consommateur. "La voie du dialogue est ouverte à toutes les parties ", a assuré M.Benbada, qui a également fait part de nombreuses dispositions qui seront prises en faveur des boulangers, comme des exonérations fiscales.

Source APS

Sur le même sujet
17mars 2014

Selon l’Union nationale des Boulangers 90% de la farine subventionnée est détournée

25avril 2013

Les textes de loi fixant le prix du pain et la marge bénéficiaire seront revus

04août 2013

Subventions de l'Etat à la farine Les boulangers veulent payer moins

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.