dimanche 23 juillet 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La lenteur dans l’entame des travaux du tronçon autoroutier Lakhdaria-Bouira est "inacceptable"

13 oct. 2013
16:29

Le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali, a déploré, dimanche à Bouira, la lenteur observée dans l’entame des travaux de réhabilitation du tronçon, relevant de l’autoroute est-ouest et qui relie Bouira à Lakhdraia, qualifiant cette situation d’’’inacceptable’’.

"Nous avons constaté la lenteur dans la mise en œuvre du projet’’ de ce tronçon autoroutier qui s’étend sur une distance de 33 km, a regretté, le ministre, lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée dans la wilaya. Ce tronçon est marqué par une dégradation inquiétante de la chaussée, ce qui répercute négativement sur la circulation automobile.

D’après les explications fournies au ministre par des responsables des entreprises chargées du projet, le retard est du à des contraintes techniques et administratives. Le projet devait être lancé le 30 avril dernier, mais les travaux n’ont pas été entamés à ce jour.

Face à cette situation, le ministre a exprimé sa ’’déception’’, exhortant les différents responsables concernés à surmonter toutes les contraintes soulevées afin d’entamer les travaux. Il a également appelé les autorités locales et l’Agence nationale des Autoroutes (ANA) à effectuer un suivi hebdomadaire pour booster ce projet, devant être achevé dans un délai de 15 mois, selon sa fiche technique.

Ce tronçon autoroutier constitue un vrai calvaire pour les automobilistes, pénalisés par la dégradation de la chaussée, notamment au niveau du viaduc Oued Rekham, le tunnel Aïn Chriki, la descente de Djabahia ,en passant de Kadiria jusqu’à Lakhdaria.

D’autre part, M. Chiali a assuré les citoyens touchés et menacés par le glissement de terrain, survenu en mars dernier, au niveau de la localité d’Ibournane, près du viaduc d’Oued Rekham, de la prise en charge de leurs doléances. ’’Nous allons tout faire pour limiter les désagréments causés par ce glissement de terrain aux populations locales ’’, a assuré le ministre lors d’un point de presse, organisé au terme de sa visite dans la wilaya.

M. Chiali s’est également rendu à Djebahia, où il s’est enquis de l’état du projet de réalisation de deux aires de repos près de l’Autoroute, ainsi que d’un échangeur.  Les travaux ne sont pas encore lancés en raison de la présence de trois lignes d’électricité qui, selon un responsable du projet, peuvent constituer un danger pour les travailleurs, expliquant que le lancement des travaux se fera "après le déplacement de ces lignes de moyenne tension’’.

Le ministre s’est intéressé aussi aux projets de réalisation de la pénétrante autoroutière de Béjaïa, via un échangeur prévu à Ahnif (est de Bouira), et dont les travaux vont commencer incessamment.

Par ailleurs, il s’est enquis des travaux de la réalisation de la pénétrante autoroutière de Tizi Ouzou (48 km), dont le coup d’envoi a été lancé officiellement, en juillet dernier, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, lors de sa visite de travail dans la wilaya de Tiz Ouzou.

A cet effet, il a insisté sur la nécessité d’ ’’accélérer la cadence des travaux au niveau des différents chantiers avant l’arrivée de la période des grandes pluies’

Source APS

Sur le même sujet
12oct. 2014

Autoroute des Hauts plateaux : les travaux lancés avant la fin de l’année

29août 2013

Tronçon autoroutier Lakhdaria-Bouira Lancement des travaux de mise à niveau

01déc. 2013

Le ministre des travaux publics sur les chantiers de Béjaïa Chiali appelle au respect des délais

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.