lundi 23 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L'Algérie mise sur la diversification de son économie pour faire face à la baisse des prix de pétrole

27 avril 2016
16:48

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a affirmé mercredi à Moscou, que l'Algérie a pris ses dispositions pour faire face à la chute des prix du pétrole, en misant sur une diversification de la production et un élargissement des partenariats étrangers dont celui avec la Russie.

"L'Algérie, engagée dans une nouvelle orientation économique, a pris ses dispositions imposées par la chute des prix du pétrole", a indiqué M. Sellal lors de la conférence de presse animée conjointement avec son homologue russe, Dimitri Medvedev à l'occasion de la visite officielle qu'il effectue à Moscou.

Il a expliqué que "si les recettes de l'Etat ont chuté de 50% suite à la baisse du prix du pétrole, l'Algérie a pris ses précautions", estimant, dans ce sens, que "les pays producteurs de pétrole, comme l'Algérie, s'adaptent aux fluctuation des prix". 

Revenant sur la récente réunion des pays membres de l'OPEP, qui n'a pas eu les résultats escomptés, M. Sellal a relevé que "le plus important à l'heure actuelle est de stabiliser le volume de production, seule étape pour voir les prix augmenter". "Nous constatons que la production commence à baisser vu la chute des investissements des grandes firmes", a-t-il souligné, misant sur "une évolution plutôt positive des prix à l'avenir".

Toujours dans l'optique de diversification de l'économie, M. Sellal a déclaré que l'Algérie compte sur l'utilisation de toutes les forme d'énergies, à commencer par celle du renouvelable, évoquant par la suite, le l'utilisation de l'énergie nucléaire civile.

 S'agissant du nucléaire et "comme première étape, nous œuvrerons pour la formation de cadres spécialisés, et quand les moyens seront disponibles, nous exploiterons l'énergie nucléaire à des fins civiles". Il a ajouté, dans ce sens, que "le nucléaire sera destiné, dans un premier temps, à un usage dans le domaine médical et de la recherche scientifique".

 Pour ce qui de la coopération bilatérale algéro-russe, le Premier ministre a noté, que "les relations historiques et fortes qu'entretiennent les deux pays depuis longtemps ont été consolidées suite à la signature de la Déclaration de partenariat stratégique en 2001 par les présidents, Abdelaziz Bouteflika et Vladimir Poutine".

La présente visite, a souligné M. Sellal a été sanctionnée par la signature de plusieurs accords de coopération dans divers domaines, ainsi que d'autre accords institutionnels et commerciaux. Relevant avoir "tracé, avec nos partenaires russes, un plan pour un renforcement des relations économiques", M. Sellal a mis en exergue, "l'existence, des deux côtés, d'une volonté et d'une détermination pour aller de l'avant".

Il a estimé, à cet effet, que la forte présence des hommes d'affaires algériens au Forum économique algéro-russe (mercredi et jeudi) s'inscrit dans cette volonté de faire encore en mieux en matière de coopération. Il a ajouté, dans le même sillage, que "les autorités algériennes ont pris des mesures visant à faciliter la tâches aux opérateurs russes intéressés par le marché algérien".

De son côté, M. Medvedev a exprimé sa satisfaction suite à la tendance haussière des échanges commerciaux entre les deux pays, réitérant, dans ce sens, "la disponibilité du gouvernement russe pour aller dans le sens de renforcer et de diversifier la coopération, citant l'industrie pharmaceutique".

 

APS

Sur le même sujet
03sept. 2014

Il couvre plusieurs axes dont la construction d’une centrale d’ici 2025 Alger signe avec Moscou un accord dans le nucléaire

02sept. 2014

Il sera signé demain au ministère de l’Énergie Un accord dans le nucléaire entre l’Algérie et la Russie

20sept. 2017

Medvedev en visite à Alger le 10 octobre

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.