mardi 24 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

L'Algérie et la Russie ont de "belles perspectives" de coopération économique et commerciale

29 févr. 2016
16:02

L'Algérie et la Russie ont de "belles perspectives" quant à l'avenir de leur coopération économique et commerciale, a indiqué lundi à Alger, le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Serguei Lavrov.

"Nous avons déjà pu constater que nous avons de belles perspectives quant à notre coopération économique et commerciale et nous devons intensifier les travaux de la commission intergouvernementale sur la coopération économique et commerciale", a déclaré M. Lavrov au terme de ses entretiens avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Rappelant que les deux pays disposaient déjà d'une commission bilatérale sur la coopération militaire et technique M. Lavrov a indiqué que tout récemment les entrepreneurs algériens sont allés à Moscou pour explorer les possibilités de coopération entre les entreprises russes et algériennes.

Pour le chef de la diplomatie russe, l'objectif principal de sa visite consistait à "nous entendre surtout sur l'ensemble des mesures concrètes permettant de mettre en œuvre la déclaration de partenariat stratégique qui a été signée en 2001 entre la Russie et l'Algérie, à l'occasion de la visite du président de la République, Abdelaziz Bouteflikla".

"Nous accordons une attention particulière aujourd'hui à la mise en œuvre de notre partenariat stratégique, notamment la création des conditions favorables à notre partenariat stratégique, étant donné les problèmes qui existent dans les régions du Proche-orient aujourd'hui", a-t-il souligné.

M. Lavrov a indiqué avoir "beaucoup apprécié" les efforts qui sont déployés par l'Algérie pour résoudre les crises en Libye et au Mali et, de manière globale, dans la région du Sahel, affirmant que "nos analyses et nos approches dans la résolution de ces problèmes sont proches ou convergents".

M. Lavrov a soutenu, dans ce sillage, que les deux pays sont d'accord pour que le règlement de toute crise internationale s'appuie "sur les normes du droit international, la Charte des Nations Unies", mais également "le respect de la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les Etats et éviter qu'il y ait toute influence sur leur politique intérieure".

Il a affirmé que son pays était reconnaissant envers "nos amis Algériens" pour le soutien qu'ils "ont apporté" au groupe international d'appui à la Syrie, coprésidé par la Russie et les Etats Unis". Les arrangement au sein de ce groupe, approuvés par le Conseil de sécurité de l'ONU visent "à alléger et à améliorer la situation humanitaire en Syrie, à mettre un terme aux violences et ce, avec le consentement de toutes les parties prenantes en passant par un processus inclusif qui vise à mettre en œuvre les résolutions 22 et 54 du Conseil de sécurité de l'ONU", a-t-il ajouté.

M. Lavrov a indiqué, en outre, qu'une "vision unanime" s'est dégagée de cette réunion, soulignant la nécessité d'"accélérer le travail" en vue de résoudre le "problème palestinien", en mettant en ouvre "toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU et de tous les autres engagements internationaux contractés par l'ensemble des parties sur ce problème". "Je suis persuadé qu'après ces négociations à Alger, nous allons pouvoir coordonner, de façon plus étroite, nos actions sur la scène internationale", a-t-il soutenu.

Interrogé sur le marché pétrolier et gazier, M. Lavrov a souligné qu'il y avait "trop de facteurs qui ont une influence sur le marché énergétique et que tous les responsables de ce secteur dans leur pays respectifs doivent en tenir compte, qu'ils soient membres de l'Opep ou non". "Notre ministère de l'Energie a déjà instauré un dialogue entre le pays membres de l'Opep et les pays non membres", a-t-il rappelé, précisant que ce dialogue "va se poursuivre (...) pour la recherche d'un équilibre d'intérêts entre les pays exportateurs et les pays importateurs".

S'agissant du gaz, M. Lavrov a indiqué que l'Algérie et la Russie "coopèrent" dans ce domaine, ainsi qu'avec d' autres pays qui font partie du forum des pays exportateurs du gaz, un forum "extrêmement utile".

APS

Sur le même sujet
31janv. 2015

Yang Guangyu, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en Algérie «Nous avons une relation privilégiée avec l’Algérie»

27avril 2016

L'Algérie mise sur la diversification de son économie pour faire face à la baisse des prix de pétrole

10oct. 2017

L’Algérie et la Russie signent 5 accords de coopération

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.