lundi 26 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Région ouest
L’affluence des électeurs augmente au fil des heures

10 mai 2012
16:14

 

 

 

L’opération de vote pour le renouvellement des membres de l'Assemblé populaire nationale se poursuit dans les wilayas de l’Ouest du pays, où l’affluence des électeurs, bien qu'ayant augmenté dans l’après-midi, diffère d’une région à une autre, ont constaté les correspondants de l’APS sur place. 

La wilaya d’Oran, avec ses 1.004.732 électeurs répartis à travers 2.132 bureaux de vote regroupés dans 262 centres, a vu l’affluence des votants augmenter au fil des heures. 

Plus matinales, les personnes âgées ont constitué les premières vagues de votants avant d'être rejointes par les plus jeunes qui avaient mis à profit cette journée chômée et payée pour faire "la grasse matinée", comme l'ont confié plusieurs électeurs.

Que ce soit au centre-ville d’Oran, ou dans les parties Est et Ouest de la wilaya et dans les nouveaux quartiers d’habitation qui ont "poussé" à la faveur de la réalisation des différents programmes d’habitation, comme Haï Sabbah, Haï el Yasmine, les cités AADL, les électrices et les électeurs évoquent  l'accomplissement du devoir civique, tout en estimant indispensable d'exprimer leur choix pour espérer améliorer la situation socio-économique du pays.

A la faveur du dispositif mis en place pour faciliter l’accomplissement du vote, le scrutin se déroule dans de bonnes conditions, sous l’œil vigilant des représentants des partis politiques.

D’autre part, les observateurs internationaux se sont déployés dès le début de l’opération du scrutin, à travers différents centres et bureaux de vote de la wilaya d’Oran pour constater de visu le déroulement du scrutin et les conditions dans lesquelles les citoyens accomplissent leur devoir constitutionnel.

Ils se sont abstenus de faire la moindre déclaration aux journalistes, rencontrés sur place, sur leurs impressions quant au déroulement du vote. Certains d’entre eux ont signalé que leur mission est d’observer le déroulement du vote et non de le surveiller.

Dans la wilaya de Tissemsilt, une affluence remarquable des électeurs vers les centres de vote a été relevée sur l’ensemble du territoire de cette région de l’Ouarsenis.

De nombreux citoyens, rencontrés après avoir accompli leur devoir électoral, ont souligné le caractère particulier que revêt cette échéance, tout en souhaitant que les futurs députés seront à la hauteur de la confiance placée en eux et qu’ils œuvreraient pour le bien de la communauté et pour assurer le renforcement et la stabilité des institutions du pays.

La wilaya de Tissemsilt compte 166.167 électeurs dont 6.301 nouveaux inscrits.

A Relizane, jusqu’à la fin de la matinée, le fait à relever est la grande affluence des électeurs contrairement aux femmes dont la participation a été jugée timide.

Dans ces régions du pays, il est de coutume que les hommes votent les premiers pour vaquer à leurs affaires, alors que les femmes ne se rendent que dans l’après-midi aux urnes, une fois leurs tâches ménagères achevées.

Cette réalité s’est vérifiée une nouvelle fois, ce jeudi, où de longues files d’hommes, personnes âgées et jeunes, se sont constituées devant les bureaux de vote ouverts à El Matmor ou à la nouvelle ville "Adda Benaouda", alors que ceux réservés aux électrices enregistraient des taux de participation relativement timides.  

Pour encourager les femmes à voter, la radio locale a lancé des appels en direction de ces citoyennes les invitant à abandonner momentanément leurs corvées ménagères pour aller accomplir leur devoir électoral.

D’autre part, 9 observateurs internationaux, trois de la Ligue arabe, quatre l’Union africaine et de deux de l’UE, ont visité divers centres et bureaux de vote pour s’enquérir du déroulement de l'opération.

Dans la wilaya de Mostaganem, l’affluence des électeurs connaît la même tendance ascendante que dans les autres régions du pays. La grande chaleur sévissant dans cette wilaya n’a pas empêché les citoyens de se rendre à leurs bureaux de vote respectifs pour désigner leurs représentants à l’APN.

Dans certaines localités comme Stidia, Fornaka, Sayada et au chef-lieu de wilaya, les files s’étendaient sur plus d’une cinquantaine de mètres.

Sur le sens à donner à leur acte de voter, des citoyens ont expliqué leur désir ardent de contribuer au parachèvement des réformes initiées par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et au renforcement et à la consolidation des institutions de l’Etat algérien.

Ce jeudi est considéré comme un jour exceptionnel, une date qui marquera l’histoire de l’Algérie indépendante, au point ou des habitants de nombreuses localités mostaganémoises ont donné une note festive à cet évènement. 

Au douar Dradeb relevant de la localité de Stidia, des habitants ont offert des plats de couscous, du café, du thé et des gâteaux traditionnels, aussi bien aux encadreurs de l’opération de vote qu’aux électeurs.  "Ce 10 mai doit être un jour de fête", a souligné à l’APS, un habitant de ce douar.

Source APS

Sur le même sujet
17avril 2014

Début de l’opération de vote (Actualisé à 9h20) Premier tour d’horizon à Alger et ses environs

12avril 2014

Vote de la communauté algérienne à l'étranger Lamamara :«le scrutin se déroule normalement»

17avril 2014

Affluence appréciable à Oran Bousfer et la Corniche votent en force

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.