mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Centrale électrique de 160 MW à Amizour: entrée en production en mai prochain

26 déc 2012
12:33

 

Une nouvelle centrale électrique d’une puissance de 160 mégawatts va entrer en production au mois de mai prochain à Amizour (Bejaia), selon le directeur de l’énergie et des mines.

Constituée de huit groupes turbines à gaz mobiles de 20 MW chacun, cette centrale "apportera une production supplémentaire de sorte à répondre à l’augmentation croissante de l’électricité et améliorer de façon notable la viabilité de l’ensemble du réseau électrique de la wilaya", a précisé M. Omar Sebaa, en précisant que sa mise en exploitation se fera de "manière progressive".

Toutefois, il a conditionné le respect de ces délais, à l’absence de contraintes en rapport avec les oppositions des riverains, dont le phénomène a déjà sanctionné par ailleurs une multitude de projets électriques, dont celui, "stratégique", concernant la réalisation d’une ligne d’alimentation de secours, à haute tension, entre Bejaia et Derguina.

Cette nouvelle centrale dont les aménagements devraient commencer incessamment sera implantée sur un bien privé de l’Etat, à hauteur d’une ferme pilote, située aux alentours de la ville d’Amizour sur une superficie de 12 hectares.

"Toutes les entreprises concernées sont sur le site. Et ses équipements sont déjà commandées auprès d’un fournisseur étranger", a ajouté M. Sebaa, qui relève que "l’investissement, d’un montant prévisionnel de l’ordre de 230 millions de dollars, a été décidé par le gouvernement sous le sceau de l’urgence, en raison de son rôle capital".

Une réunion de coordination, ayant regroupé les Pdg des entreprises mobilisées pour le projet, toutes des entreprises publiques chapeautées par la Sonelgaz, s’est tenue, récemment sur le site, avec comme mot d’ordre, le lancement imminents des travaux.et la mise en activation des autres projets qui lui sont accolés.

Il s’agit entre autres de la réalisation de trois postes de transformation électrique, prévus respectivement à Boukhlifa (220/60 kV), à 12 km à l’est de Bejaia, Sidi-Bouderham (60/30 kva) sur les hauteurs nord-ouest de Bejaia et Allaghène (60/30 kva) en haute Soummam, à proximité de la ville d’Akbou, pour un investissement de plus de 1,7 milliard de dinars.

A ce programme est adjoint également la réalisation d’une cabine mobile de tension 60/30 kV et la mise en place, par la direction de distribution de Bejaia, d’un lot de 100 postes de transformation moyenne et basse tension, avant la fin de l’année 2013, pour renforcer son réseau sur un linéaire de quelque 70 km.

Source APS

Sur le même sujet
18oct. 2012

Plus d’énergie pour encourager l’investissement à Béjaia Une centrale de 230 millions de dollars en projet

15mai 2014

Complexe gazier de Tiguentourine Les deux lignes opérationnelles fonctionnent «sans aucun problème»

08janv. 2013

Béjaia Un plan d’urgence en électricité pour stopper les surcharges

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.