dimanche 22 juillet 2018 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

4 nouveaux centres de lutte contre le cancer en 2018

04 févr. 2018
15:06

Quatre (4) nouveaux centres de lutte contre le cancer seront opérationnels en 2018, portant le nombre total à 17 centres répartis à travers le territoire national, a annoncé dimanche à Alger le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui. 

 

Intervenant à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du cancer, placée cette année sous le thème "Je peux, nous  pouvons vaincre le cancer", M. Hasbellaoui a souligné que pour l’année 2018, quatre centres de lutte contre le cancer, à El Oued, Béchar, Adrar et Tizi-Ouzou, seront opérationnels, soit au total, 17 centres publics de lutte contre le cancer répartis à travers  le territoire national.

Il a ainsi fait savoir que "l’année 2018 constitue, pour l’Algérie, à travers le Plan national cancer 2015-2019, l’occasion de réitérer son engagement dans la lutte contre le cancer et les autres maladies non transmissibles". En ce sens et dans le domaine de la disponibilité des médicaments, le ministre a mis en exergue les efforts financiers consentis par l'Etat, précisant que "plus de 37 milliards DA ont été mobilisés pour l’acquisition des médicaments des classes de la cancérologie et de l’hématologie, ce qui représente 60% de la totalité des achats de la PCH pour l’année 2017". En matière de renforcement des capacités techniques, M. Hasbellaoui a fait savoir qu'une attention particulière a été accordée au renforcement en personnels médical, paramédical et techniques des établissements hospitaliers prenant en charge les patients atteints de cancer, ce qui a permis ,a-t-il expliqué, d’acquérir un personnel médical et paramédical correspondant à des normes de "fonctionnement suffisant". "Cela a également permis la mise en œuvre de programmes d’actions en vue de l’utilisation du Fonds de lutte contre le cancer, le lancement d’un programme de formation des médecins généralistes couvrant toutes les wilayas et intéressant l’ensemble des médecins généralistes, ainsi que le lancement de la formation des personnes compétentes en radioprotection", a ajouté le ministre de la Santé. S'agissant d’information sanitaire sur le cancer, M. Hasblaoui a évoqué la mise en place du réseau national des registres du cancer, alors qu'en matière de prévention, son département "veille à ce que certaines actions structurantes bénéficient d’une priorité absolue".

APS

Sur le même sujet
12sept. 2015

Plan d’action 2015 de la santé Un bilan "satisfaisant", selon Boudiaf

28oct. 2014

Radiothérapie L'ETRHB s’associe avec l’Américain Varian

13avril 2014

Sonatrach va construire deux centres contre le cancer à Hassi Messaoud et Alger

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.