samedi 25 mars 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Des appels d’offres infructueux bloquent le développement local
Le Wali d’Oran veut faire "le grand ménage" Abonnez-vous au flux RSS des articles

22 juil. 2012
10:56
0 commentaire Il a critiqué certaines entreprises

Oran est, à en croire le wali, en passe de devenir « la Mecque» des projets déclarés «six à sept fois infructueux» sans aucun espoir de se voir un jour concrétisés.

 

Cet état de fait est en passe de devenir un véritable problème pour les autorités locales. Certains responsables n’hésitent même plus à déclarer cela comme étant une «marque de fabrique d’El Bahia».

En effet, le wali d’Oran considère cela comme un nouveau «phénomène» qui agace au point où il se pose carrément la question sur les entreprises qui se cachent derrière l’infructuosité des marchés publics pour justifier le retard dans le lancement des projets qui leurs sont confiés. Non convaincu par les explications qui lui ont été fournies, le wali a implicitement remis en cause le choix des entreprises auxquelles ont été confiés certains projets qui accusent un retard.

Suite à cette situation, le chef de l’exécutif a annoncé sa volonté de faire "le grand ménage" dans le secteur. Et d’ironiser sur les retards accusés par ses entreprises : «Ils sont peut-être en train d’attendre «El Mahdi El Mountadar» pour lancer ces projets».  Pour les autorités locales, les appels d’offres déclarés infructueux freinent considérablement le développement local où de très nombreux projets restent bloqués tels que la réalisation de nombreux établissements  scolaires, par exemple.                                                                     

Saou Boudjemâa

Mots-clés
Sur le même sujet
26oct. 2016

Un wali pour « débloquer » les projets à Tizi-Ouzou

12déc. 2013

Complexe « mère enfant » de la nouvelle ville Ali Mendjeli Mise en demeure pour Dessau

01déc. 2013

Le ministre des travaux publics sur les chantiers de Béjaïa Chiali appelle au respect des délais

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.