dimanche 25 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Pénétrante Bejaia : grève des sous-traitants Abonnez-vous au flux RSS des articles

30 avril 2017
11:30
0 commentaire L’inauguration de nouveau retardée

Une quinzaine de sous-traitants privés, intervenant sur un tronçon de quelques 10 kilomètres de la pénétrante de Bejaia, reliant l’autoroute Est-Ouest (Biziou-Ouzellaguen) ont décidé aujourd’hui d’une grève.

 

Ces mêmes sous-traitants, qui ont déclenché plusieurs mouvements de protestation depuis le mois de juillet dernier, revendiquent le paiement de leurs factures. « Nous revendiquons nos factures no payées depuis plusieurs mois », nous confiera l’un des sous-traitant qui souligne que « l’Algérienne des autoroutes ADA a versé de l’argent pour la société chinoise CRCC, chef de file du groupement algéro-chinois CRCC-SAPTA, mais nous nous ne sommes pas encore payés».

Ni le groupement sino-algérien, CRCC-SAPTA, en charge de la réalisation du projet, ni les autorités «n’ont pris nos doléances au sérieux», se désolent les quelques sous-traitants que nous avons contactés. Pire encore, la société chinoise a même obligé les sous-traitants à signer des engagements de ne plus « perturber les travaux ». Notre interlocuteur critique cette pratique exigée par les Chinois. « La majorité des sous-traitants ont refusé de signer cet engagement qui nous oblige à travailler sans réclamer nos droits ! », nous dira encore notre interlocuteur qui appelle les autorités du pays à intervenir pour mettre fin à ces dépassements de la société chinoise. 

Ainsi, l’inauguration du tronçon de 10 kilomètres, prévue le 10 juin prochain n’aura pas lieu et son ouverture officielle risque de tarder encore. Comme cela été le cas de la première partie de 42 kilomètres inaugurée par le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaâ Talai en début du mois de mars dernier.

Prévue sur 100 km, la pénétrante autoroutière qui devra relier le port de Bejaia à l'autoroute Est-Ouest nécessite encore beaucoup de temps pour son total achèvement. Pour des raisons techniques et géologiques, celle-ci a été subdivisée en trois sections, à savoir Bejaia-Amizour (32 km), Amizour-Akbou (26 km) et Ahnif-Akbou sur 42 km. Cette dernière tranche a été donc livrée en mars dernier. 

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
26déc. 2016

Pénétrante de Bejaïa: les sous-traitants en colère

27août 2016

Pénétrante de Bejaia: une grève des sous-traitants à l’horizon

30sept. 2013

Travaux au ralenti de la pénétrante Farouk Chiali attendu de pied ferme à Béjaïa

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.