mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Les eaux usées de Seybous pour El Hadjar Abonnez-vous au flux RSS des articles

14 sept. 2017
13:29
0 commentaire Echafia, le barrage à l'origine de la crise d'eau

Une fois les travaux de réhabilitation de la conduite de traitement et de récupération des eaux usées dans la localité de Seybous achevés, celles-ci iront directement à El Hadjar pour couvrir les besoins du complexe. Sachant que ce dernier n'a point besoin d'eau potable.

 

C’est ce qui a été décidé dans le cadre du plan d’urgence pour l’alimentation en eau potable pour les citoyens et la remise en marche d’El Hadjar. Et c’est le ministre du secteur qui a tenu à l’annoncer à l’occasion de la visite de deux jours qu’il effectue à Annaba. Où il a procédé à la mise en service de 8 réservoirs d’eau d’une capacité de 24.700 m3 pour améliorer l’AEP dans le centre-ville Les infrastructures hydriques existantes comprennent deux stations de pompage pour lesquelles la bagatelle de 650 millions de dinars a été mobilisée  

Par ailleurs, des chantiers de forage de puits ont été lancés dans les localités d’Oued Nil et Kherraza dans le cadre d’un projet global comprenant le fonçage de 27 puits, dont 11 puits seront réalisés à court terme et 4 déjà en chantier. Ces puits, devant être réceptionnés dans deux mois, permettront la mobilisation de 15.000 m3 eau par jour. Tout cela, en attendant la relance du projet d’une station de dessalement d’eau de mer.

R.N

Sur le même sujet
31août 2014

Transfert des eaux du Sud algérien vers les Hauts plateaux : Les études techniques achevées avant fin 2014

24août 2017

48 équipes de permanence et d'intervention durant l'Aid El Adha

10juil. 2013

Pour pallier la baisse du niveau du barrage Une station de pompage submersible à Batna

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.