samedi 18 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

De nouvelles prérogatives de recrutement pour les walis Abonnez-vous au flux RSS des articles

09 févr. 2017
13:17
0 commentaire Les walis ont seuls autorité au pouvoir de nomination

Le gouvernement a donné aux walis de nouvelles prérogatives relatives au recrutement du personnel pour la mise en œuvre des programmes de développement et des travaux liés aux entreprises de maintenance en CDD sur le budget décentralisé de la wilaya.

 

En effet, les walis ont été dotés de nouvelles prérogatives pour les travaux liés à la maintenance des routes et des pistes de la wilaya  et la création  d’entreprises d'entretien et de conservation des biens immobiliers de l'Etat et services publics par l'exploitation directe. Cette mesure a été notifiée par le décret exécutif du  18 janvier 2017 fixant les dispositions particulières de recrutement des personnels sur le budget décentralisé de la wilaya. Ceci dans le cadre de la prise en charge de ses attributions, en tant que collectivité territoriale. «La wilaya recrute, sur son budget décentralisé en rapport avec ses moyens et, compte tenu de ses besoins, les personnels nécessaires pour la prise en charge de l’encadrement des services décentralisés de la wilaya, de l’encadrement nécessaire à l’exécution des programmes de développement inscrits au titre de budget de la wilaya, de l’exécution des actions liées aux travaux d’aménagement, de maintenance et d’entretien des chemins et pistes de la wilaya,  de la maintenance des domaines immobiliers de la wilaya, du fonctionnement des services publics de la wilaya sous forme de régie».

Ainsi les walis ont seuls autorité au pouvoir de nomination dans le cadre du recrutement des personnels sur le budget décentralisé de la wilaya et les opérations de recrutement des personnels sont soumises au contrôle préalable sur les dépenses publiques et au contrôle de l’autorité chargée de la Fonction publique. Les charges conjoncturelles sont liées aux rémunérations des agents contractuels à durée déterminée. Cela étant, les crédits nécessaires à la prise en charge de ces  dépenses ne doivent pas dépasser un taux maximal de la somme des ressources budgétaires de la wilaya arrêté en considération de la stabilité des ressources au cours des 5 dernières années et l’ensemble des ressources ordinaires et exceptionnelles.

M.E.H 

M.E.H

Sur le même sujet
10sept. 2014

Elles dépasseront les 4 900 milliards de dinars en 2015 Hausse notable des dépenses de fonctionnement

02juin 2013

Mesures au profit de l'emploi au Sud: la prise de décision bancaire décentralisée

20oct. 2014

Budget de l’Etat pour 2015 Baisse de budget pour 7 ministères

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.