dimanche 30 avril 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Il se lancera dans l’Agriculture, l’immobilier et les services
Cosider envisage d’élargir ses activités Abonnez-vous au flux RSS des articles

18 juin 2015
16:24
1 commentaire Lakhdar Rekhroukh, le PDG de Cosider

Le groupe public Cosider, spécialisé dans la construction du bâtiment et travaux publics compte élargir ses activités en créant de nouvelles filiales, notamment  dans l’Agriculture, l’immobilier et les services.

 

Le groupe « se doit de se projeter sur l'avenir pour investir d'autres créneaux proches de ses activités traditionnelles. Ces nouveaux métiers seront dévolus à de nouvelles filiales qui seront créées prochainement », a déclaré Lakhdar Rekhroukh, le PDG de Cosider, lors d'une cérémonie organisée, mercredi soir, en hommage aux cadres du groupe.

Parmi les créneaux auxquels s’intéresse Cosider, le même responsable a cité, entre autres, la mise en valeur des terres agricoles, certaines productions agricoles comme la céréaliculture, le concessionnariat dans différents domaines, notamment, les immeubles, les services et les parkings au niveau des autoroutes. « Le groupe ambitionne de créer son propre institut de formation qui devrait contribuer à développer davantage la ressource humaine et améliorer ses performances », a-t-il ajouté.

Pour lui, cette extension vers d’autres activités reste la seule manière pour que le groupe se détache  de la commande publique, qui pourrait être affectée par la chute des cours du pétrole.

Un chiffre d'affaires de 112 milliards de DA en 2014

Cosider a enregistré des performances financières beaucoup plus supérieures aux prévisions. Selon M. Rekhroukh, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 112 milliards de dinars en 2014, en hausse de 30% par rapport à celui de l'année précédente qui s'était établi à 78,4 milliards de Dinars. La progression appréciable de ce résultat a permis de réaliser un bénéfice net de l'ordre de 17 milliards de dinars avec une contribution de 4 milliards de dinars aux recettes fiscales nationales, a-t-il souligné.

Quant au plan de charge du groupe, c'est-à-dire la valeur globale des marchés qui lui sont confiés, celui-ci a avoisiné les 600 milliards de dinars à fin 2014, ce qui correspond à quatre années d'activités. En outre, les investissements consentis par Cosider au cours de l'année 2014 s'élèvent à quelque 16,5 milliards de dinars avec une création d'emplois de l'ordre de 5.200 postes portant l'effectif total du groupe à 34.000 travailleurs.

S'agissant de la répartition du chiffre d'affaires par filière, celle des transports vient en première position avec une réalisation de l'ordre de 250 milliards de dinars (42%,), suivie par celle des énergies qui a réalisé un chiffre d'affaires de 110 milliards de dinars, et ensuite de la filiale des travaux publics (100 milliards de dinars), l'habitat (36 milliards de dinars) ainsi que l'hydraulique (30 milliards de dinars).       

Noreddine Izouaouen

Sur le même sujet
04août 2015

Construction et travaux publics Cosider en bourse avant fin 2015

03juil. 2013

Selon le PDG de Cosider Un chiffre d'affaires de 115 milliards DA

04juil. 2013

Chantiers pour l’extension du métro d’Alger Une démarche sur plusieurs fronts

Commentaires

19 Jui 2015
zoorro 13h13

VERIFIER VOS CHIFFRES Mr LE JOURNALISTE SELON VOS ARTICLES DU 03/07/2013 ET DU 18/06/2015 VOUS DITES UN CHIFFRE D'AFFAIRES DE 112 MILLIARDS DE DA EN 2013 75,4 MILLIARDS EN 2012 ET 115 MILLIARS DE DA EN 2014...UNE AUMENTATION DE 30% .......????????

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.