mercredi 13 décembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Arrêt des travaux de la trémie de Ziadia Abonnez-vous au flux RSS des articles

29 mai 2017
12:06
0 commentaire Les Brésiliens exigent une rallonge financière

Le conflit opposant la direction des travaux publics de Constantine et l’entreprise brésilienne Andrade Gutierrez, chargée de la réalisation du projet de la trémie de la cité Ziadia, inscrit dans le cadre du projet du pont Salah Bey, tourne au bras de fer. 

 

Les Brésiliens refusent de reprendre les travaux en retards de cette annexe névralgique du Transrhumel à l’arrêt depuis quelques mois qu’après avoir perçu une rallonge financière. Ce que la DTP refuse d’accorder. Une mise en demeure leur a été adressée pour retourner sur le site avec les moyens nécessaires (en personnel et en matériel), pour rouvrir le chantier et parachever les travaux restants en vue de leur réception dans les meilleurs délais.

Cette situation de blocage n’a pas été sans conséquences sur la livraison de la trémie différée pour un délai indéterminée. En effet, des travaux d’un mur de soutènement afin de renforcer l’ouvrage devraient être lancés incessamment bien que le taux d’avancement de la trémie est estimé, à 95%, mais elle ne peut, malheureusement, être ouverte à la circulation qu’une fois les travaux du mur de soutènement achevés.

En effet, le problème des infiltrations des eaux du côté du mur de soutènement provenant, selon l’expertise effectuée depuis des bâches à eaux, exige la réalisation de ce mur de soutènement pour la sécurité des usagers de ce tunnel. Les problèmes d'ordre technique liés à la stabilité et de la nature du sol et des eaux souterraines sont survenus et l’étude du sol a été refaite de façon approfondie concernant en vérité trois murs de soutènement à savoir celui de la trémie de Ziadia, celui situé au chemin forestier et celui se trouvant sur la route de Batna.

Après la réalisation d’une dizaine de drains souterrains pour le pompage des eaux infiltrées dans le sol, l’entreprise brésilienne Andrade Gutierrez devrait installer environ 300 pieux sur le côté nord du pont de Salah Bey pour le confortement du mur de soutènement de la trémie. Elle n’a installé jusqu’à maintenant que 15 pieux.

A noter que, des sommations ont été adressées par le wali  de Constantine à la société brésilienne depuis le mois de février afin de la livrer aux usagers dans les plus brefs délais De même qu'il a été décidé l'ouverture d'un tronçon de route, aménagé au-dessus de la trémie pour relier la cité Ziadia au centre-ville, utilisable dans un seul sens et dans un délai d'un mois au plus tard, et ce comme une solution provisoire. 

M.E.H

Sur le même sujet
25mai 2016

Contentieux avec Coojaal : les négociations se poursuivent

15janv. 2016

Raccordement du viaduc Salah Bey à l’autoroute en juin

24avril 2012

Tramway de Constantine L’éternel chantier

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.