samedi 18 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

640 entreprises travaillent au noir dans le BTPH Abonnez-vous au flux RSS des articles

05 févr. 2017
15:06
0 commentaire Abdelmadjid Chekakri, DG de la CACOBATPH

Le nombre des entreprises qui travaillent au noir en 2016 dans le secteur du bâtiment et travaux public est de 460 sociétés, alors que le nombre des travailleurs non déclarés est de 43 000 a indiqué le directeur général de la CACOBATPH, Abdelmadjid Chekakri.

 

Le directeur général de la Caisse nationale des congés payés et du chômage intempéries des secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (CACOBATPH), a souligné aujourd’hui lors du Forum économique du quotidien EL Moudjahed que les 12 000 opérations de contrôles de chantiers qu’ont effectué les équipes de la Cacobatph en 2016, ont permis de détecter 460 entreprises qui travaillent dans l’illégalité. Ces opérations ont permis selon le conférencier de « régulariser près de 43 000 travailleurs soit une augmentation de 2% par rapport à l’année 2015». S’agissant des sous-déclarations des travailleurs, M Chekakri a indiqué que ses services ont détecté 22 000 cas pour la même période avec une augmentation de 70%. Mais malgré cela, il reste «un grand travail à effectuer sur le terrain», a estimé l’intervenant qui explique à ce propos que son service de contrôle dispose uniquement de 58 agents. 

Revenant sur la situation financière de la Cacobatph en 2016, le directeur a indiqué que la caisse a pu récolter plus de 31 milliards de dinars de cotisations grâce aux 64 000 entreprises qui ont déclaré plus de 1,42 millions de travailleurs.  Pour la même période le directeur de la caisse a indiqué qu’ils ont accordé « plus d’un millions de droit de congé pour un montant de 26 milliards de dinars », alors que le chômage intempéries a coûté plus de 500 millions de dinars à la caisse,» a-t-il précisé.

S’agissant des dernières intempéries, Chekakri a indiqué que la Cacobatph a reçu 3600 dossiers pour le remboursement qui concernent 130 000 bénéficiaires. Des dossiers qui seront traités et indemnisés, a-t-il rassuré.  

Revenant sur l’opérations d’effacement des dettes des retardataires, prévus dans la loi de Finance complémentaire de 2015, Chekakri a souligné que la caisse a récupéré un montant de 279 millions de dinars suivis de la régularisation de 29 000 sociétés et 289 000 travailleurs.

Pour l’année en cours, le premier responsable de la Cacobatph a estimé que le grand défi est le lancement et la généralisation de l’utilisation des TIC dans les prestations à l’instar du e-paiement pour lequel il souhaite une lancée rapide, sachant que la télé déclaration est déjà disponible et utilisée à hauteur de 80% des adhérents.   

Khelifa Litamine

Mots-clés
Sur le même sujet
07août 2013

Cotisations à la Cacobatph via internet 700.000 travailleurs du bâtiment déclarés

13août 2013

Caisse nationale des congés payés 26.000 travailleurs non déclarés

26déc. 2012

Emploi informel dans le BTPH Près de 50.000 travailleurs enregistrés annuellement

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.