mardi 21 novembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Infrastructures hydrauliques et Ressources en eaux
411 projets mis en service en 2014 Abonnez-vous au flux RSS des articles

23 juil. 2014
14:14
0 commentaire "Le niveau des réserves en eau est globalement favorable"

Le ministre de Ressources en eau fait le point sur son secteur notamment en ce qui concerne les projets livrés qui sont actuellement entrés en production. Hocine Nacib dévoile un nombre important de projets inaugurés en 2014 et notamment depuis le début de cet été. 

 

« Pour satisfaire la demande en eau pendant le ramadhan et l’été 2014, il y a eu 411 projets réalisés et mis en service dont 101 pour l’approvisionnement en eau potable », a déclaré le ministre de Ressources en eau, Hocine Nacib, lors d’une conférence de presse consacrée à la situation du service public de l’eau et de l’assainissement durant la saison estivale 2014.

Il s'agit notamment, a-t-il précisé, des transferts de Koudiet Acerdoun, dans la wilaya de Bouira, vers Médéa et M’sila ainsi que celui de Aïn Kercha, issu de Oum Bouaghi, vers Koudiat Mdaouer, dans la région de Batna. Il y aussi les deux nouveaux forages pour la ville de Boussâada et la connexion de Tebessa ainsi que le raccordement réservoir Guemas-complexe Amir Abdelkader de Constantine.

A la faveur de ces projets, estime le ministre, « le niveau des réserves en eau est globalement favorable » car, d’après lui, il y eu des projets prévus depuis 2013, tandis que deux grands barrages seront livrés dont celui de Tipaza en 2014 et 8 autres en 2015, actuellement en voie d’achèvement.

Par ailleurs, le Ministre note une production importante en eau depuis l’entame de l’été, juin-juillet.  En effet, la production moyenne d'eau était de 9,5 millions de mètres cubes par jour contre 8,5 millions à la même période de 2013, a révélé le premier responsable du secteur qui a indiqué que l’Algérienne des eaux (ADE) avait reçu du matériel d’un montant de 650 milliards de centimes pour moderniser et grandir son réseau.

S’agissant du traitement des eaux usées, il a réaffirmé que cette eau est réutilisée dans l’agriculture pour économiser les eaux souterraines produites par 5.574 forages au niveau national ayant mobilisé 1,6 milliard m3 en juillet et les 5,1 milliards de m3 mobilisés par les 65 barrages dont 35 % sont destinés à l’approvisionnement en eau potable. « Cette tendance va s’inverser et l’utilisation des eaux de barrages va être réduite grâce à l’eau mobilisée par le dessalement d’eau produite par 9 stations avec une capacité de 1,4 million de m3 par jour », a prévu le ministre.

Mahmoud Chaal

Sur le même sujet
14sept. 2017

Retour dans les prochaines 24 heures de l’eau potable à Annaba

14sept. 2014

Une stratégie pour contrer les effets de la sècheresse

30oct. 2017

Dégel des projets de l’hydraulique

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.