lundi 29 mai 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Vers l’homologation des pots d’échappement algériens Abonnez-vous au flux RSS des articles

22 nov. 2016
19:50
0 commentaire Yahiaoui, un des rares industriels versés dans cette production depuis 1991

Le leader mondial de fabrication des pots d’échappement à savoir Mark Exaust systèmes limited s’est engagé à signer un partenariat industriel avec un investisseur constantinois Ahmed Yahiaoui en l’occurrence pour l'homologation des ces pièces fabriqués localement.

 

Une première rencontre a été organisée  hier à l’hôtel El Hocine de la nouvelle ville Ali Mendjeli a regroupé les associés et des représentants de différents secteurs en rapport avec ce domaine (commerce, industrie, douanes algériennes et impôts) en plus de représentants de sociétés nationales versées dans l’industrie mécanique.

De son coté, Mr Ahmed Yahiaoui  qui figure parmi les rares industriels versés dans ce domaine de production depuis 1991 avec une capacité de production avoisinant les 4.000 pièces par mois, a indiqué que cette coopération, première du genre à l’échelle nationale, permettra « d’homologuer ce composant de l’automobile et le rendre compétitif à plusieurs plans et permettra également  à l’Algérie de satisfaire sa demande et investir dans une étape ultérieure le marché extérieur ».  Quant au représentant du partenaire indien, Mr Pawan Kumar Madan, il a souligné que la fabrication des pots d’échappement constitue le début d’un riche partenariat qui sera par la suite élargi à plusieurs autres pièces mécaniques dans un futur proche.

Le directeur du Commerce de wilaya , Azouz Goumida est revenu sur les multiples avantages d’investissement offerts par l’Etat lesquels ont permis de relancer considérablement le commerce national. Notons que la certification de ce produit qui n’a jamais été commercialisé vers l’étranger, constituera une "valeur ajoutée" pour l’économie nationale. De son coté, le directeur général de l’Entreprise tracteurs agricoles (ETRAG), Abdelaziz Bendjama, a mis l’accent sur l’importance de ce genre d’entreprise dans le développement des entreprises nationales versées dans la mécanique à travers notamment le soutien du taux d’intégration.

M.E.H

Sur le même sujet
06oct. 2013

Tracteur algéro-américain Massey Fergusson 700 unités à produire avant fin 2013

18nov. 2016

La chute des prix du baril profite aux fournisseurs

29févr. 2016

Zones industrielles: La priorité pour le secteur mécanique

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.