dimanche 25 juin 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Un réseau international démantelé à Alger Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 mai 2017
14:37
0 commentaire Les enquêtes ont concerné 21 wilayas

Un réseau international de trafic de voitures a été démantelé par les services de la sûreté de la wilaya d’Alger.

 

« Les investigations dans le cadre de cette affaire ont duré six mois et ont abouti à l’arrestation de 21 suspects parmi 112 personnes impliquées et la récupération de 115 véhicules », indique les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ce dimanche dans un communiqué.

Les personnes arrêtées ont été soupçonnées de constitution d’une organisation criminelle, de  contrebande, d’avoir placé des plaques d’immatriculation, de faux et usage de faux en ce qui concerne des papiers administratifs, d’usurpation d’identité et d’abus de fonction,  ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Le même document précise que l’enquête a été lancée sur la base d'informations obtenues par la police de la circonscription d’Hussein Dey portant sur la présence de véhicules mis en circulation, avec des cartes grises, qui ont été obtenues avec de fausses identités. Les services de sécurité ont dès lors commencé à surveiller ces voitures.

Les enquêtes déclenchées par les services de la Police dans le cadre de cette affaire ont concerné 21 wilayas à travers le territoire national et ont démontré que le réseau est implanté dans des pays africains, européens et du Moyen Orient. Des étrangers et des émigrés étaient des éléments actifs dans ce travail criminel, précise-t-on et de souligner que 78 véhicules viennent de l’étranger.

N.I

Sur le même sujet
28mai 2017

100 affaires criminelles traitées par la police judiciaire en avril

08juin 2017

Plus de 90 affaires criminelles résolues grâce au système AFIS

02avril 2013

L'homme d'affaire Achour Abderrahmane et deux fonctionnaires de police devant la justice en mai prochain

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.