jeudi 19 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le permis et la carte grise électronique lancés Abonnez-vous au flux RSS des articles

16 avril 2017
11:35
0 commentaire La dématérialisation des actes se développe

Toute la législation élaborée par les pouvoirs publics au fil des années sur le code de la route et la sécurité routière, n’est pas arrivée à bout de la recrudescence des accidents.

 

Aussi, et avec l’impératif de la modernisation des services publics administratifs, mais aussi à l’effet d’atténuer l’hécatombe, le gouvernement a pensé à mettre en place le permis biométrique à points, dont la sortie a été retardée pendant des années.

Aujourd’hui, c’est désormais chose faite. Et c’est le ministre de l’Intérieur et des collectivités qui a inauguré ce matin l’unité de production des cartes biométriques située à l’intérieur de l’imprimerie officielle.  

Dans son allocution, Noreddine Bedoui s’est voulu rassurant en affirmant que le système mis en place ne connaît « ni corruption ni clientélisme ». Cela signifie, en d’autres termes, que tout contrevenant se verra confronté à la soustraction des points de son permis. Ce qui se fera à partir de la base de données existante au niveau des services concernées. Ajouter à cela, comme prévu dans le texte amendant le code de la route, adopter récemment par le Parlement, la création d’une délégation pour la gestion de la sécurité routière. Un code de la route dont l’application a été de nouveau retardée jusqu’à la mise en place du permis en point. Celui-ci lancé, cela suppose que sa mise en application est éminente.

Mais il n’y a pas que le permis à point, les cartes d’immatriculation, ou ce qu’on appelle communément cartes grises, seront également électronique seront aussi biométrique. Dans le même cadre, le gouvernement penche sur le changement des plaques d’immatriculation des véhicules. Désormais, ils ne porteront plus le numéro de la wilaya dans lesquels ils ont été enregistrés. La nouvelle carte comportera un nouveau numéro qui sera unique et l’historique des opérations de contrôle technique. Cela veut dire que le trafic de cartes grises et le laxisme des agences de contrôle technique seront maîtrisés.

Faouzia Ababsa

Sur le même sujet
13oct. 2014

Installation de 2 comités pour le permis de conduire biométrique

10mai 2017

Un décret présidentiel sur la CNI biométrique

27mai 2014

Véhicules automobiles Mise en service du fichier national des cartes d’immatriculation

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.