vendredi 20 octobre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

Le Parc automobile compte à 8 millions de véhicules Abonnez-vous au flux RSS des articles

28 nov. 2016
19:08
0 commentaire L'Algérie importait pour 5 Mdrs de dollars de véhicules

Le parc national automobile s’élève à 8,4 millions de véhicules en 2016. 62% sont des véhicules  touristiques a indiqué aujourd’hui, Boudjema Talai, ministre des Travaux publics et des Transport lors d’une conférence de presse au Forum El moudjahid.

 

Selon le ministre, il s’agit d’une moyenne de 1 véhicule pour 7 citoyens.  M. Talai indique, par ailleurs que 53% de ce parc ont une moyenne d'âge de moins de 10 ans, alors que 37% ont plus de 20 ans. Le chiffre est en augmentation notable en comparaison avec les chiffres de 2015 dont le nombre était de 5, 6 millions véhicules également en hausse de 4,75 % (250 000 unités de plus) par rapport à l'année2014.

Il faut noter que les prix des véhicules ont fortement augmenté ces derniers temps. Certains ont carrément doublé. Pour plus d’un, c’est la limitation des quotas qui a poussé les concessionnaires à augmenter leurs prix dans le but de porter à la hausse leurs bénéfices. Durant le premier semestre 2014, les concessionnaires automobiles ont écoulé environ  183 000 véhicules neufs contre plus 251 000 unités durant la même période de 2013, soit une baisse de 27%. Les concessionnaires de l’automobile qui ont importé pour un 1,72 milliard de dollars en 2015 ont vue leur importation à la baisse en 2016 a seulement  555 millions de dollars. Le recul était de l’ordre de 68%, selon les chiffres des Douanes algériennes.

La décision des pouvoirs publics de réduire les importations des véhicules pour 2016 à 152 000 unités, soit 50% d’un volume global enregistré en 2015 et qui était de 300 000 unités, a eu l’effet considérable sur les concessionnaires d’automobile en Algérie. C’est dire que le marché de l’automobile en Algérie amorce un retour à la case départ. Un retour vers une pénurie chronique et des délais d’attente qui iront de 3 à 6 mois et plus et un marché de l’occasion florissant. C’est à l’évidence, une crise qui est bien installée dans la durée et il faudra attendre l’entrée en production des différents projets d’assemblage annoncés ici et là à savoir la nouvelle usine de Renault, Peugeot/ Citroën et encore Volkswagen ou Nissan,  pour espérer une amélioration sensible du secteur. 

Lynda Mellak

Sur le même sujet
21sept. 2016

Près de 5,7 millions de véhicules en circulation

25oct. 2015

Importations de véhicules La facture en baisse de 31,5% sur les neuf mois

23déc. 2014

La tendance baissière se confirme durant les onze premiers mois de 2014 Chute de près de 15% des importations de véhicules

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.