jeudi 21 septembre 2017 Recevez l’actualité par courriel ou flux RSS

La SNTF réfléchit à des gares intelligentes Abonnez-vous au flux RSS des articles

08 mai 2017
09:03
0 commentaire Bordj Bou Arrerredj comme gare pilote

L’idée est lancée et il ne manque plus qu’à la mettre en œuvre. Il s’agit pour la SNTF de créer des gares intelligentes.

 

Yacine Bendjaballah, premier responsable du transport par rail est convaincu qu’elles auront pour résultats une meilleure gestion des flux de voyageurs. Mais pas seulement. Intervenant sur ce lundi sur les ondes de la radio nationale, il a précisé que ces structures pourront comptabiliser le nombre de passagers en temps réel. « Cela permettrait, dira-t-il de rationaliser les charges de l’entreprise en termes d’électricité, de climatisation. » Toutefois, l’entrée en opération de ces gares n’est pas pour demain, puisque M. Bendjaball indique que sn entreprise est à la recherche d’un partenaire qui puisse l’accompagner dans ce projet. Auquel cas, la gare de Bordj Bou Arrerredj en serait le pilote, en ce sens qu’il y a moins de charge et de flux.

Abordant le report à une date ultérieure de l’ouverture de la ligne Algérie-Tunisie prévue le 1er mai dernier, le PDG de la SNTF a d’abord démenti la vente de billets, ce d’autant, selon lui qu’il n’y avait pas de partants. Ensuite, il a évoqué des problèmes techniques liés notamment à la climatisation, mais aussi au tonnage. Il n’a pas exclu que cette ligne soit opérationnelle après le mois de carême, les Algériens ne voyageant pas en cette période. Le coût du billet entre Alger et Tunis est de 6.000 DA.

Sur un autre registre, M. Bendjaballah a insisté sur l’équilibre des finances de l’entreprise qui puise à 80% dans les caisses du Trésor public, tout en espérant décliner à 45%. Cela, à travers le transport de marchandises. Bellara et El Hadjar pourraient être d’un grand secours pour la SNTF pour peu qu’ils entrent en production.

F. A

Sur le même sujet
05déc. 2013

Elle a perdu 50% de sa quote-part de marchandises La SNTF compte toujours sur l’Etat

21mars 2017

Un train moderne en juillet prochain sur la ligne Bechar-Oran

08sept. 2015

Transport de marchandises par voie terrestre La SNTF a perdu 30% du marché en moins de 25 ans

Votre commentaire

Inscrivez-vous  ou  connectez-vous  afin de pouvoir laisser un commentaire.